Retour sur les Trans Musicales 2013


A Rennes, se déroule comme chaque année le festival des Trans Musicales sur 3 jours. Un événement qui prend chaque année plus d’ampleur et a réussi à se démarquer des autres en misant sur la découverte d’artistes inconnus du grand public. Même si on retrouve cette année Stromae en guest star et que Vitalic y avait fait une escapade l’année dernière. Votre fidèle serviteur s’est donc rendu à la soirée du jeudi pour voir si les Trans Musicales méritent leur réputation.

Le festival se tient au Parc des Expos, une surface énorme qui permet à de nombreux artistes de se produire en même temps. Même si le Hall 9 et 4 accueillent une majeure partie des fêtards. C’est un grand avantage car on peut se balader entre les différentes scènes sans difficulté (et faire un saut au bar très rapidement aussi) pour profiter des différentes ambiances des Trans Musicales. C’est le principal atout du festival.

Comme à chaque fois, la pop et l’électro sont au rendez-vous avec plus de 80 artistes de tous les horizons. On peut ainsi commencer par des beats minimalistes pour enchaîner sur un son pop endiablé. La qualité est en effet au rendez-vous dans la plupart des salles, même si parfois on se demande pourquoi certains DJs ou groupes sont arrivés là. Mention spéciale tout de même à London Grammar qui était la tête d’affiche de ce jeudi et a livré une (très) bonne prestation.

A lire aussi :  Nekfeu : un premier jet réussi avec Feu

Categories

1 comment

Add yours

+ Leave a Comment