candy crush saga

Candy Crush rapporte 470 000 euros par jour

Quand on parle de jeu sur mobile et sur Facebook, Candy Crush est sur toutes les lèvres. Après le succès d’Angry Birds (qui tient toujours le haut du pavé dans les charts), ce mini-game qui consiste à aligner trois bonbons fait fureur. Plus surprenant, il séduit absolument toutes les classes d’âge, de 7 à 77 ans. Alors quelle est la recette de ce jeu développé par le studio King ?

Tout d’abord sa simplicité. Le gameplay reprenant les grands classiques des jeux de puzzles tel que Bejeweled qui avait lui aussi connu un beau succès. Mais aussi par l’aspect social avec la possibilité de défier ses amis et de comparer leurs scores avec ceux qu’on a réalisé. Si un ami a fini Candy Crush, vous voudrez également le terminer ! C’est simple mais très efficace.

Tous ces facteurs permettent à Candy Crush d’attirer 45 millions de joueurs sur mobile et sur les réseaux sociaux. Et surtout, de rapporter à King plus de 470 000 euros… par jour générés par l’achat de bonus permettant d’avancer plus rapidement dans le jeu. Un chiffre impressionnant pour ce studio créé en 2003 et qui compte désormais 450 employés à travers le monde. Une jolie success story qu’on aimerait retrouver chez un français comme Bulkypix (éditeur de Babel Rising entre autre).

candy crush saga

Fondateur du site artjuice.net, passionné par les nouveaux médias et la culture contemporaine.