Daydream de Clem Beatz, l’évasion par le rêve


Ses sonorités nous offrent un instant de joie urbaine, trop court, on en redemande. Clem Beatz a le talent de nous mener Somewhere Nice, comme l’indique le premier track de son nouvel EP Daydream. Avec un sample de chants Balinais. Exotique. Une jolie voix féminine vient nous orienter sur Floating, la douce Mary May nous offre sa voix gourmande, qu’on a pu entendre en forêt, avec Naâman.

Le piano de Meet You guide nos pas, nous transporte dans le métro aérien. Puis on est expédié en haut de la dune du Pilat par Daydream. Un acrobate y fait des galipettes de grand, seul au monde. Unique et libéré. Un Mad Max en VF.

A 25 ans, Clem Beatz assure la relève du beatmaking voyageur. On tend l’oreille, les yeux fermés, pour imaginer sa prochaine destination.

+ There are no comments

Add yours