Les clichés frais et colorés de Scarlett Hooft Graafland


A 43 ans, Scarlett Hooft Graafland sillonne le globe à la recherche d’espaces où les traces de l’homme se font rares. C’est une véritable photographe itinérante en quête perpétuelle d’immensité. Elle donne naissance à son imaginaire,  investie et met en scène ces lieux uniques le temps d’un cliché.  Ses voyages la mène dans le désert de sel bolivien, à Madagascar, au Yemen ou encore au Vanuatu. Elle reste souvent plusieurs semaines dans un même lieu et n’hésite pas à revenir pour y capturer avec poésie la réalité fragile.

“Je voulais avoir des conditions météo variées pour profiter des effets de lumière, explique la photographe. Et puis on peut jouer avec la réverbération, qui varie selon l’humidité, avec les effets de miroir sur le lac salé, les brumes, etc. Le fait de rester plusieurs semaines dans le même endroit m’a par ailleurs permis de vivre avec la population locale, de m’immerger dans sa culture et de lui proposer de participer à mes mises en scène.”

+ There are no comments

Add yours