Cold war

Cold War est un formidable objet cinématographique

En compétition pour la Palme d’Or, le film de Pawel Pawlikowski nous a fait très bonne impression. Sujet fort d’une romance en pleine Guerre froide en Pologne alors communiste, Cold War s’appuie sur une mise scène incroyable, un noir et blanc totalement à propos et des acteurs charismatiques. 

★★★ : Chef d’oeuvre


Le Bloc de l’Est se constitue suite à la suite de la victoire des Alliés. Historiquement convoité par les russes pour faire barrage à ses rivaux européens, la Pologne devient un vassal ou « Etat frère » de l’URSS. Pour faire adhérer la population à la nouvelle idéologie, le Parti Communiste polonais met en place une politique culturelle visant à retranscrire les vraies valeurs du peuple. Wiktor (Tomasz Kot) est ainsi chargé de créer un spectacle traditionnel allant dans ce sens et de recruter les talents pour l’exécuter. Au cours de ses auditions, il va tomber amoureux de la sublime Zula incarnée par Joanna Kulig.

Une romance plus forte que tout

Mais, les deux amoureux n’ont pas les mêmes envies. De plus en plus excédé par un régime qui veut contrôler et influencer son processus créatif, Wiktor ne rêve que l’Ouest et de liberté alors que Zula se satisfait parfaitement de sa Pologne natale. S’ensuit de multiples allers-retours entre la Pologne et la France où les personnages alternant les rapprochements et les éloignements, tout en demeurant fous amoureux. Leur romance a raison de tout, même de la liberté chérie par Wiktor qui préfère la sacrifier pour retrouver l’être aimé. Leur amour ignore suprêmement la raison et le contexte politique.

Cold War film

Cold War est également une claque esthétique avec pour décor la froide Pologne et le vibrant Paris de l’avant-garde culturel des années 50 et 60. C’est avec envie que l’on regarde cette époque révolue alors que la nouvelle vague voit le jour dans les rues de la capitale d’un splendide appartement à un club feutré. Du grand cinéma accompagné par une splendide bande-originale présente tout au long du film centré sur ses deux musiciens.

Fondateur du site artjuice.net, passionné par les nouveaux médias et la culture contemporaine.