Les collages de James Frede représentent des paysages à différentes époques


James Frede réalise des collages de photographies anciennes de paysages qu’il achète sur les marchés ou brocantes. Ces collages de clichés les uns à la suite des autres confèrent aux paysages une nouvelle dimension en montrant leur évolution chronologique et géographique. L’artiste explique vouloir étudier la mémoire, entre passé et présent, qui prend tout son sens à travers les objets et les lieux que nous visitons ou voyons.

james frede collages

Il a notamment utilisé les lignes des collines et des montages pour créer une continuité entre les différentes photographies d’un même paysage tout en choisissant des angles de vues spécifiques. James Frede ne rechigne pas à mélanger le noir et blanc et la couleur pour mieux souligner cette évolution tout en apportant un commentaire très pertinent sur l’impact du rendu photographique pour notre mémoire :

« Alors que nous avons tendance à identifier les photos en noir et blanc comme «le passé», la couleur résonne davantage dans «notre passé» car elle est plus proche de nous. »

james frede collages

James Frede bénéficie d’une bonne visibilité aux Etats-Unis où de nombreuses expositions lui ont été consacrées : musée d’art contemporain de Denver, musée des beaux-arts de Berkeley en Californie ou la galerie 321 à New-York. Il a récemment mis un pied en Europe en exposant à Berlin.

james frede collages

james frede collages

james frede collages

james frede collages

james frede collages

james frede collages

james frede collages

james frede collages

james frede collages

james frede collages

james frede collages

james frede collages

james frede collages


+ There are no comments

Add yours