Pourquoi la série Marco Polo est décevante


Netflix l’a annoncé à grands renforts de publicité, la série Marco Polo dotée d’un budget de 90 millions de dollars était censée attirer les abonnés par dizaines de milliers. Pour ce prix là, on s’attendait à une production d’une qualité irréprochable à tous points de vue alors que nous avons en réalité été vraiment très déçu par sa prestation. Pourtant, nous étions très optimistes sur l’avenir de cette nouvelle série, motivés par les précédents succès de l’entreprise de VOD à la demande tels que House of Cards.

Marco Polo, vraiment ?

Commençons par le gros point noir de Marco Polo : l’acteur principal, Lorenzo Richelmy, et le script qu’on lui a attribué. On s’attendait à un aventurier exalté par cette expédition orientale et on se retrouve avec un petit bonhomme timide, subissant les événements et seulement à moitié heureux d’être là. Bref, c’est à se demander comment une telle idée de le placer en retrait a pu germer dans la tête des scénaristes.

Benedict Wong Marco Polo

Sans un personnage principal d’envergure qui est Marco Polo, la série éponyme est déjà lourdement pénalisée. En fait, il semblerait que l’histoire de l’aventurier italien est plus un prétexte pour nous faire découvrir ce qui intéresse réellement le réalisateur John Fusco : la culture asiatique de l’époque. D’ailleurs, c’est le Grand Khan incarné par Benedict Wong qui s’avère être le personnage le plus intéressant.

Un background très travaillé

Le budget de la série se concrétise dans des décors assez fabuleux tels que le palais du Grand Khan ou biens des campements Mongols criants d’authenticité. Même chose pour les costumes, le nombre de figurants, etc. Tout est mis en place pour nous faire vivre une expérience crédible. En fait, il manque juste l’enrobage : un bon scénario et des bons dialogues. En clair, si vous voulez une très jolie coquille vide, foncez !

Marco Polo série Netflix

Lorenzo Richelmy n’est pas tellement responsable de la qualité moyenne de la série. Il faut plutôt s’en prendre à un mauvais script et des dialogues qui ne retiendront pas longtemps votre attention. On est très loin d’un Game of Thrones à la sauce asiatique, ce que bon nombre de personnes essayent de faire croire. Le jeu des acteurs n’y est pas, le suspens non plus et encore moins la crédibilité. Sur ce dernier point, on se tape par exemple des séquences entières de kung-fu totalement inutiles, à se demander si ce n’est pas juste parce-que John Fusco voulait revivre Tigre et Dragon…


2 Comments

Add yours

+ Leave a Comment