Death Row Records le label mythique de 2pac et Dr. Dre


Dans les années 90, deux labels mythiques dominent le monde du rap américain : Bad Boy Records sur la côte Est avec Notorious Big et P. Diddy et Death Row Records en Californie avec comme chefs de file Tupac, Dr. Dre et Snoop Dogg. Death Row a été fondé par Suge Knight en 1991. Un personnage à la carrure impressionnante et membre des Bloods qui s’était fait installer un aquarium rempli de piranhas dans son bureau.

Le label va rapidement connaître le succès grâce à The Chronic de Dr. Dre sorti en 1992 puis Doggystyle, le premier album solo de Snoop Dogg qui devient dès lors une véritable star internationale. Death Row Records parvient ensuite à recruter 2Pac dans ses rangs. All Eyez On Me sera 15 fois disque de platine. Il s’éloigne alors du rap conscient pour faire la promotion de la Thug Life.

De nombreux morceaux du collectif sont produits par Dr. Dre mais aussi Daz Dillinger, le cousin de Snoop Dogg. Death Row va donc largement participer à la reconnaissance du rap dans les années 90 en devenant un label incroyablement médiatisé qui aura  vendu 50 millions de disques et récolté plus de 750 millions de dollars.

A lire aussi :  La musique classique fusionne avec l'électro au Weather Festival

Tupac et Suge Knight

La descente aux enfers

En 1996, Tupac est la proie d’une fusillade dans les rues de Las Vegas alors qu’il se trouvait dans un convoi de Death Row. Touché à quatre reprises, il décèdera peu après à la suite de ses blessures. Ce meurtre intervient dans le cadre de la guerre entre West Coast et East Coast qui aboutira à la mort de Notorious Big une année plus tard. Une période qui aura été particulièrement prolifique comme on le voit avec notre classement des meilleures musiques rap.

A la suite de cette sanglante affaire, de nombreux membres de Death Row Records quittent le navire dont Snoop Dogg et Dr. Dre. Suge Knight se retrouve seul maître à bord et impliqué dans de nombreuses affaires violentes. La justice commence aussi à enquêter sur les problèmes de gestion du label, en l’accusant notamment d’avoir été créé grâce à l’argent de la drogue.

Suge Knight

Death Row dépose le bilan en 2006 après avoir marqué toute une histoire du Rap US. Un documentaire compilant des images d’archive et des interviews est sorti en 2001 sur une chaine de télévision américaine. Découvrez tous nos articles sur le rap. Vous pouvez le regarder ci-dessous :

Categories

+ There are no comments

Add yours