Des fermes urbaines par Antonio Scarponi


Antonio Scarponi veut utiliser les grands espaces disponibles sur le toit des immeubles. Avec le manque de terres cultivables au niveau mondial, il a eu l’idée de penser à ces lieux délaissés pour y établir de petites fermes en plein milieu du paysage urbain. A Bâle en Suisse, les premiers agriculteurs urbains sont déjà là. Ils ont conçu un site de 400m² s’intégrant parfaitement au quartier.

Un système aquaponique a été installé pour créer un environnement équilibré dans lequel des poissons nourrissent les légumes en les broyant sous forme d’engrais, et en retour, les légumes nettoient l’eau des poissons. L’architecture se compose de deux modules préfabriqués qui correspondent aux principales caractéristiques du programme : des serres pour la production des plantes, et le reste pour toutes les autres activités telles que les bureaux de l’administration, le rangement du matériel, etc.

Le lieu se veut également convivial avec la présence d’un bar, qui peut aussi attirer de curieux visiteurs intéressés par l’initiative. En tout cas, cette installation remet sérieusement en cause la séparation entre la ville et les campagnes. Elle donne une nouvelle vision du paysage urbain de demain. Vous pouvez suivre Antonio Scarponi sur Facebook.

Antonio Scarponi fermes urbaines

Antonio Scarponi fermes urbaines

Antonio Scarponi fermes urbaines

Antonio Scarponi fermes urbaines

Antonio Scarponi fermes urbaines

Antonio Scarponi fermes urbaines

Antonio Scarponi fermes urbaines

Antonio Scarponi fermes urbaines

Antonio Scarponi fermes urbaines

+ There are no comments

Add yours