L’Europe à l’avant-garde du street art


Le continent européen est un terrain fertile pour le street art grâce à ses grands espaces urbains et des artistes de grande créativité. Nous vous relayons d’ailleurs régulièrement leurs réalisations sur Art Juice. Ils sont de plus en plus reconnus par les villes et les institutions européennes, qui en font des véritables atouts pour apporter une véritable personnalité à l’espace urbain, et éventuellement y attirer des touristes voire des événements internationaux consacrés à la discipline.

De l’ombre à la reconnaissance

Banksy, le plus célèbre des artistes street art, vient de Bristol au Royaume-Uni où il y a fait ses premières armes, avant d’essaimer dans de nombreux autres pays. Signe du changement des temps, de nombreuses galeries essayent de récupérer son nom et oeuvres à leurs compte. C’est ce qui s’est passé lors de cette « rétrospective non autorisée » organisée par Sotheby’s, apportant la preuve que l’art de rue a accédé à la reconnaissance des milieux officiels.

Banksy bristol

Pochoir de Banksy à Bristol

Si Banksy se veut encore en rebelle, d’autres ont fait le choix de sauter le pas afin de faire passer le street art dans une autre dimension. C’est le cas d’Ozmo, artiste italien basé à Milan, qui réalise de nombreuses créations en « indoor », tout en continuant de noircir les murs des villes européennes. Il montre que des ponts existent bel et bien entre les différents mondes, étant lui-même auteur de bandes-dessinées de profession.

A lire aussi :  Dave Seguin revisite la pop culture en artworks

Un phénomène traversant toute l’Europe

Toute l’Europe est concernée par ce phénomène, plus particulièrement certaines villes se posant à l’avant-garde du street art. On peut bien sûr citer Bristol, mais aussi Marseille, Barcelone, Cologne, Thessalonique ou encore Milan. Dans certaines régions, cet art peut prendre un tournant contestataire comme en Grèce et en Espagne contre les dérives des mesures d’austérité, être un cri d’alarme sur une situation sociale, ou « simplement » une expression artistique à contre-courant.

Peinture murale de NemOs à Milan

Peinture murale de NemOs à Milan

Là-encore, les municipalités font preuve d’une plus grande bienveillance que par le passé, comme à Milan où un concours de décoration de plaques d’égout à été organisé. Si cet exemple peut prêter à sourire, il ne faut pas oublier que le street art permet d’apporter un second souffle à des quartiers souvent à l’abandon. Pour lui rendre hommage, on peut noter la mise en place de nombreuses initiatives visant à promouvoir l’art de rue : ÚS Barcelona Street Art Festival de Barcelone, la galerie à ciel ouvert See No Evil Project de Bristol, le festival CityLeaks de Cologne ou l’événement Reflexo on Urban Art qui est passé par Rotterdam en 2009. Autant de lieux et d’événements européens où se rendre d’urgence pour tous les amateurs de street art !

Collage de El Bocho à Cologne

Collage de El Bocho à Cologne

Cours Julien à Marseille street art

Cours Julien à Marseille street art © Karl Delandsheere

Peinture Murale de Roa à Linz

Peinture Murale de Roa à Linz

Categories
Tags

+ There are no comments

Add yours