Fifa 15 : une simple mise à jour ?


Chaque année qui passe nous amène une nouvelle saison de foot, que l’on retrouve également sur nos écrans avec la sortie annuelle de Fifa. La simulation d’Electronic Arts a depuis longtemps mise chaos la concurrence et les fans de football scrutent donc avec attention les évolutions du jeu tant attendu. Que nous réserve ce Fifa 15 ?

Toujours plus de réalisme

Pour être plus réaliste, il n’y a pas de secret : plus de détails et des graphismes améliorés. Les développeurs nous ont donc sorti la liste classique des divers améliorations apportées à leur bébé :

  • Une meilleure gestion des collisions
  • Une IA améliorée
  • Une conduite de balle plus réaliste, c’est à dire plus complexe
  • Des animations revisitées, y compris pour les gardiens de but
  • Une défense tactique plus solide

Voila pour ce qui concerne le gameplay en lui-même. Mais EA a aussi voulu revoir tout ce qui gravite autour des joueurs. Les stades bénéficieront désormais d’une ambiance personnalisée en fonction de leur localisation, la météo gagne encore en influence sur le jeu et les terrains se dégradent au fil du temps. Plus impressionnant : le moral des joueurs aura une influence sur le match selon les développeurs.

Fifa 15

On achète, on achète pas ?

Pour avoir lu et entendu des retours de la Gamescom sur Fifa 15, ces dernières améliorations fonctionnent plutôt bien et les parties sont réellement plus vivantes. Néanmoins, ce regain de réalisme a pour conséquence de niveler encore un peu plus l’aspect arcade du titre. Concrètement, c’est encore plus lent qu’auparavant avec des actions qui doivent impérativement être construites de main de maître, sous peine de rarement voir le ballon au fond des filets.

A lire aussi :  De nouveaux timbres commémoratifs pour la Royal Mail

On conseillera donc ce Fifa 15 aux véritables fans de football. Ils verront sans mal la différence et l’apport des divers nouveautés manette en main après une petite période d’adaptation. Quant aux amateurs, ils auront l’impression d’avoir dépenser leur argent pour une simple mise à jour des versions précédentes, certes plus réaliste au niveau des stades et du terrain, mais encore un peu plus inerte.


+ There are no comments

Add yours