Le Flat Design toujours très en vogue


Les interfaces en Flat Design (design plat) fleurissent un peu partout sur le web et les applications mobiles. C’est le style graphique en vogue en ce moment et, sans doute, encore pour longtemps. Certains analystes parlent même d’un design indémodable, grâce à son aspect très épuré et sans fioritures. On est en face d’une représentation symbolique des objets.

Car c’est bien la caractéristique principale du Flat Design. Il est minimaliste afin d’offrir un confort de lecture et de visionnage maximal au lecteur ou à l’utilisateur. En effet, on a constaté que les internautes restaient de moins en moins de temps sur les pages d’un site. Les webdesigners ont donc cherché à mettre davantage en valeur le contenu, notamment via des interfaces minimalistes. L’exemple le plus proche de vous en ce moment est Art Juice, qui mise beaucoup sur le blanc pour faire ressortir le texte et les images.

L’importance de la couleur et de la typographie

Si les sites éditoriaux peuvent s’appuyer sur du blanc pour encourager les internautes à lire leurs articles, de nombreuses applications mettent en avant les couleurs. Comme le Flat Design n’accepte pas les textures dans ses codes, la couleur sert à guider l’utilisateur. Même chose pour la typographie qui doit donc être soigneusement choisie. La démocratisation des webfonts ayant apporté de nouvelles libertés aux graphistes.

Exemple de Flat Design sur Google : 

Flat design exemple google

Le résultat est vraiment agréable à l’œil avec des interfaces bien plus chaleureuses et hiérarchisées grâce aux couleurs et à la typographie. Bien entendu, il faut qu’elles demeurent intuitives. C’est pourquoi, certains secteurs d’activité ne sont pas adaptés à l’intégration du Flat Design en fonction de leur panel d’utilisateurs, de l’utilisation ou non des smartphones et tablettes, etc. Le Flat Design est particulièrement apprécié sur les appareils mobiles grâce à sa qualité d’expérience utilisateur.

Combiner les styles graphiques

Le meilleur exemple est sans conteste la page d’accueil de Windows 8, qui a ouvert la voie dans le domaine des systèmes d’exploitation. Plus récemment, Apple a abandonné en partie le skeuomorphisme (prendre l’apparence stricte d’un objet) pour son iOS 7.  Partiellement, car le skeuomorphisme peut être combiné au Flat Design. Par exemple, la nouvelle calculatrice de iOS 7 a bien l’apparence d’une calculette mais n’arbore aucune texture.

calculatrice-ios7

Il existe donc des connexions possibles entre les différents styles pour un résultat qui peut s’avérer très satisfaisant. Etre braqué uniquement sur le Flat Design semble donc un peu dépassé. Le risque de le voir devenir trop commun est également réel. Plus que jamais, le monde du web doit donc se tenir prêt à suivre les dernières évolutions graphiques.

Categories

+ There are no comments

Add yours