Le vent se lève : le nouveau Miyazaki, et le dernier ?


A chaque annonce du studio Ghibli c’est l’événement. Créé par Hayao Miyazaki en 1984, il a produit des films d’animation de légende comme Le voyage de Chihiro, Mon voisin Totoro ou encore Princesse Mononoké. Il revient en 2014 avec « Le vent se lève ».

Quoi de mieux pour débuter cette nouvelle année de cinéma qu’un film réalisé par le maître japonais Miyazaki ? Un nom très souvent gage de qualité et qui nous a rarement déçu par le passé. Le vent se lève rend d’ailleurs hommage à la culture française en empruntant son titre à Paul Valéry et son poème « Cimetière Marin ». Une première bande-annonce est d’ores et déjà disponible. Zoom sur ce nouveau film dans la suite de l’article.

Un contexte historique chargé

Le héros de Le vent se lève, Jiro Horikoshi, est un passionné d’avions et rêve de voler. Malheureusement, ces capacités physiques l’empêchent de devenir pilote, il est donc embauché en tant qu’un ingénieur en 1927. L’histoire est centrée sur sa vie qui reprend les grands bouleversements du Japon de cette époque : le séisme de Kanto, la grande dépression et l’entrée en guerre. Des événements qui ne paraissent pas très joyeux de premier abord.

Le vent se lève de miyazaki

Myazaki s’est ainsi plongé, en partie, dans l’horreur de la deuxième guerre mondiale pour ce nouveau film. Enfin, horreur n’est sans doute pas le mot exact pour définir l’oeuvre du cinéaste. Le monde tel qu’il est dessiné n’est pas laid et on retrouve toujours les thèmes de la verdure, de la famille et surtout du ciel. Ce qui marque, c’est encore cette poésie que l’on croise dans toutes les oeuvres d’Hayao. Cette poésie dans ce nouveau film est noire.

Le vent se lève est beaucoup moins optimiste que les autres oeuvres du studio Ghibli. L’histoire d’amour de Jiro tournera rapidement au tragique.Mais ce n’est pas tout, en tant qu’un ingénieur, il est le concepteur de véritables engins de mort qui sèmeront la terreur. Un long-métrage qui n’est donc clairement pas pour les enfants selon les mots mêmes du réalisateur.

Horikoshi a d’ailleurs réellement existé : c’est le concepteur du terrible A6M Zero , un bombardier japonais qui fera des ravages à Pearl Harbor et dans le Pacifique. Mais celui-ci ne voit seulement que le défi technique, une histoire que l’on peut relier à celle de Miyazaki lui-même. En effet, sa famille a bâti sa fortune sur la fabrication de gouvernails pour les chasseurs Zero pendant la guerre.

le vent se lève chasseur zero

Le dernier film de Miyazaki ?

Le vent se lève a reçu un très bon accueil de la part des critiques à la Mostra de Venise et au Japon où il est déjà disponible en salles. Le film ne sortira que le 22 Janvier en France, mais on vous conseille d’aller y faire un tour, et pas seulement les fans d’animation.

Hayao Miyazaki à la Mostra de Venise

Petite anecdote, les Simpson ont décidé de rendre hommage à Miyazaki dans leur dernier épisode avec de nombreuses références à ses films.

Un hommage qui fait référence à la décision de Miyazaki de mettre un terme à sa carrière de réalisateur. Il faut dire que si l’homme est toujours en pleine forme, il a désormais 73 ans au compteur et souhaite se tourner vers d’autres activités.

Dans une interview réalisée par un magazine français (ci-dessous), il parle notamment de se concentrer sur le musée Ghibli et la BD. Alors, prochainement un manga réalisé par Miyazaki ? On est impatient de voir le résultat !


+ There are no comments

Add yours