Nujabes le maître japonais de l’abstract Hip Hop


On vous partage aujourd’hui une petite perle musicale découverte aux détours d’un site web : Nujabes. Un anagramme de Seba Jun, un DJ et producteur de Hip Hop japonais, fondateur du label Hydeout Productions. Décédé en 2010 suite à un accident de la route, il a façonné le genre de l’abstract Hip Hop, un mélange de jazz, de soul et de voix rap. Le résultat est simplement excellent, les différents genres s’alliant parfaitement, produisant une impression d’harmonie et de décontraction. L’idéal si vous êtes à la recherche de bonnes musiques d’ambiance. Un premier exemple : « Luv(sic) Part 3 (featuring Shing02) ». 

Des influences multiples : le cool jazz, le Japon…

Il est intéressant de rentrer plus en détails dans les influences de Nujabes, à l’origines de cette atmosphère unique entre nostalgie et sonorités moelleuses. Nujabes est tout d’abord reconnu pour son approche instrumental du Hip Hop. Il a importé des éléments du jazz dans ses morceaux, notamment en samplant des artistes comme Miles Davis et Yusef Lateef.

Nujabes et Substantial

Nujabes (à droite) en mode ghetto avec rappeur Substantial (au centre)

Grâce à son expérience d’ancien disquaire à Shibuya, il parvenait en effet à dénicher des pépites des années 50 ou 60 pour ses productions. La plupart de ses trouvailles appartiennent au mouvement du « cool jazz », un genre à l’ambiance décontractée en rupture avec la frénésie du bepop. Le génie de Nujabes réside dans la modernisation exemplaire de ces samples sur des morceaux tels que « The Space Between Two Worlds » ou « Aruarian Dance », extraits de l’album Departure.

Cette décontraction colle également très bien à la société japonaise, toujours en quête de sérénité et d’harmonie. Une référence explicite à la religion shintoïste, dont le concept majeur est l’appartenance de l’homme à « un grand tout », impliquant un profond respect pour son environnement et le culte des divinités de la nature. Ces principes irriguent toute la société nippone, et on peut s’en rendre compte au premier coup d’oeil  lorsqu’on arrive sur place on en regardant des photos de la vie quotidienne sur l’archipel.

Parmi ses productions phares on peut citer la série des Luv Sic, résultat d’un travail de près de 10 ans en collaboration avec le rappeur Shing02 originaire de Tokyo. Shing02 est un autre acteur majeur de l’abstract Hip Hop qui ne manque pas une occasion de rendre hommage à Nujabes lors de ses prestations scéniques.

On peut aussi parler de l’album Spiritual State, publié à titre posthume en 2011 par son label Hydeout Productions, et de Modal Soul qui le fera découvrir sur la scène internationale en 2005. Si Nujabes est décédé en 2010, son travail continue d’être redécouvert par de nombreuses personnes à travers le monde et suscite toujours un très grand intérêt.

Categories
Tags

+ There are no comments

Add yours