Orelsan – La fête est finie : nouvel album d’un trentenaire pas si attardé que ça


Un mois après son annonce, c’est aujourd’hui que sort enfin le nouvel album d’Orelsan : La fête est finie. Retour sur un travail mûri, dernier volet de la saga solo du rappeur normand.

Après avoir longtemps joué l’adolescent attardé, Orelsan semble avoir bien grandi. Alors que Basique,  le premier titre dévoilé par l’artiste nous laissait penser à un album reprenant les bases du succès d’Orelsan : des punchlines bien senties et un humour grinçant. L’album se révèle finalement bien réfléchi, profond voire introspectif. Le goût du verbe et l’ironie sont bien là, mais ils se mélangent cette fois à une certaine mélancolie, une nostalgie de jeune trentenaire.

Orelsan sait désormais (à peu près) ce qu’il veut. Comme dans son dernier album avec les Casseurs Flowters[1], le rappeur s’autorise à chanter, cette fois avec davantage d’assurance. S’il s’ouvre sur sa vie personnelle (La fête est finie), sur la célébrité (Quand est-ce que ça s’arrête) et traite mêmes quelques sujets politiques (Tout va bien), c’est pour mieux nous partager des leçons de vie apprises un peu sur le tard (Notes pour trop tard).

Les fans des premières heures ne seront pas déçus, on retrouve toujours Aurélien le mauvais garçon faisant le pitre (Défaite de famille) ou encore le fier provincial célébrant de la plus belle des manières la ville qui la vu grandir (Dans ma ville, on traîne). Quelques feat éclectiques mais généreux avec Maître Gims, Stromae, Nekfeu, ou bien encore les sœurs jumelles d’Ibeyi viendront convaincre les derniers sceptiques du travail réalisé par l’artiste. Enfin cet album est aussi l’occasion de découvrir un Orelsan étonnamment romantique, qui laisse parler ses sentiments, en particulier dans Paradis, belle chanson d’amour sur la femme qui partage sa vie.

Les titres que l’on retient : Dans ma ville on traine, Paradis, Zone et Bonne meuf.

On vous laisse découvrir :

Orelsan, La Fête Est Finie (Wagram Music). Album disponible le 20 octobre.

+ There are no comments

Add yours