Paris : 4 projets qui divisent


Toutes les capitales européennes (Londres, Barcelone ou Milan) ont ouvert grand leurs portes à l’architecture contemporaine, notamment les constructions imposantes, mais les résistances aux nouveaux projets sont plus fortes à Paris à cause d’un patrimoine existant exceptionnel. Petit tour de 4 projets architecturaux d’envergure qui divisent actuellement les parisiens.

La Philharmonie et le pôle artistique R4 de Jean Nouvel

Le célèbre architecte français à la renommée internationale doit gérer de nombreux problèmes dans la capitale. Il s’est récemment insurgé contre les modifications apportées au projet d’origine de la Philharmonie de Paris. En cause son revêtement d’écailles métalliques qui n’aurait pas été correctement posé faute de temps (la Maire de Paris a voulu faire l’inauguration au plus vite alors que les travaux continuent) et à un budget de départ largement dépassé. Le coût final de la Philharmonie est en effet passé de 200 millions à 386 millions d’euros selon le Huffington Post, pour obtenir une salle symphonique de 2 400 place ultra-moderne et louée par les plus fervents mélomanes.

Philharmonie Paris Jean Nouvel

L’autre projet controversé de Jean Nouvel se trouve sur l’île Seguin qui attise les appétits de nombreux architectes afin de remplacer ses friches industrielles. Le projet prévoit la réalisation de trois tours de bureaux ainsi que d’un centre d’art contemporain baptisé R4. Son aspect en béton pose problème, rappelant trop le travail des modernes comme le Corbusier, ainsi que le budget prévisionnel encore largement sous-estimé par Jean Nouvel et son agence de 150 collaborateurs.

A lire aussi :  Des couvertures vintage pour les livres Harry Potter

pôle artistique R4 Jean Nouvel

La Tour Triangle par Herzog & de Meuron

Vous avez certainement déjà dû voir un reportage sur le projet de la Tour Triangle qui révolte plus d’une personne. Cet « pyramide » serait en effet le troisième édifice parisien le plus haut (180 mètres), après la Tour Eiffel et la Tour Montparnasse. Pourtant les architectes suisses Herzog & Meuron ont donné à la Tour Triangle une forme très effilée et établi des jeux de transparence afin de la rendre moins envahissante pour le voisinage de la Porte de Versailles. Le bâtiment pose aussi un problème pratique : ce serait un immeuble de bureaux alors que la capitale française manque surtout de logements tandis qu’elle a des millions de mètres carrés de bureaux vides.

la tour triangle herzog meuron

La Samaritaine par Sanaa

L’ancien grand magasin parisien, actuellement détenu par le groupe LVMH, va revenir sur le devant de la scène avec un projet de reconversion portée par l’agence japonaise Sanaa. Le tout comprendrait une galerie commerciale, une crèche, des logements sociaux ou encore un hôtel grand luxe derrière une façade de type Art déco. C’est à propos de cette dernière que le bât blesse avec des attaques répétées d’associations de défense du patrimoine, arguant d’une rupture avec le traditionnel aspect hausmannien du quartier.

A lire aussi :  Mr. Penfold : minimalisme abstrait avec Masquerades and Silhouettes

Samaritaine sanaa

Samaritaine sanaa


+ There are no comments

Add yours