Paul Cézanne : le père de la peinture moderne


On l’appelait « le maître d’Aix », ce fils de banquier n’a jamais eu à travailler pour vivre. Paul Cézanne a immortalisé la campagne aixoise, notamment à travers sa célèbre série d’oeuvres de la montagne Saint-Victoire. Peindre n’était pas pour lui un divertissement, il lui arrivait ainsi de détruire ses toiles. Cézanne a voulu affronter une dimension nouvelle de la peinture, que ce soit par son travail sur la lumière qui l’a rapproché du mouvement des impressionnistes, ou encore par son obsession des formes. Aujourd’hui, il est considéré comme un des pères de la modernité en peinture. Célébré dans le monde entier pour ses natures mortes, Paul Cézanne sera pourtant longtemps rejeté par les salons parisiens et le public.

Paul Cézanne nature morte

Cézanne : un homme de la Provence

Si on relève des témoignages de contemporains du maître, ce qui frappe en premier lieu c’est la description de son caractère : fougueux, emporté, etc. Il se moule ainsi à la perfection dans la description très clichée du méridionale au caractère bien trempé. On notera aussi que Paul Cézanne a été un grand ami d’Emile Zola, depuis leur passé commun sur les bancs de l’école aixoise. Le célèbre écrivain l’aidera durant son temps passé dans la capitale, aussi bien pour se constituer un réseau (il rencontrera Pissarro ou encore Renoir) que par ses publications. Mais, cette longue amitié prendra fin suite à la publication de « L’oeuvre » par Zola, où un des protagonistes est un peintre raté originaire du Sud.

« L’approbation des autres est un stimulant dont il est bon quelquefois de se méfier » Cézanne

Paul Cézanne Château noir

Château noir

Au-delà de cet amitié et de son caractère, Paul Cézanne tirera bien entendu de cette région du Midi une inspiration incroyable qu’il retranscrira dans une majorité de ses tableaux, aussi bien au niveau du choix des sujets que des compositions. Il aime particulièrement la campagne aixoise, fort de souvenirs d’enfance inoubliables. On peut ainsi qualifier Cézanne d’homme de la nature et de la terre, un statut qui atteindra son paroxysme avec son travail sur la montagne de la Sainte-Victoire.

« La seule maîtresse qui compte, c’est la nature (…) Peindre d’après nature, ce n’est pas copier l’objectif, c’est réaliser ses sensations » Cézanne

Paul Cézanne Montagne Sainte-Victoire vue de la rue saint des Lauves

Montagne Sainte-Victoire vue de la rue saint des Lauves

Un père de la modernité

Bizarrement, Emile Zola n’a pas réussi à saisir l’ampleur historique du travail de Cézanne, alors même qu’il s’était rendu compte de la fin de règne du mouvement impressionniste incarné par Claude Monet. Pourtant, il sera reconnu comme le père de la peinture moderne par des artistes tels que Picasso, Mondrian, Matisse…

Au fur et à mesure de son évolution, Cézanne cherchera de plus en plus a représenter « la réalité, quand personne n’est là pour la voir », selon les mots de Gustave Courbet. Voilà pourquoi, on peut définir le peintre comme réaliste. Cela se traduit concrètement dans ses sujets : la représentation de paysages déserts, de paysans comme dans le tableau « Les joueurs de cartes », l’importance accordé à la matière et aux éléments tel que le soleil inondant souvent ses tableaux dans le cadre de son obsession pour la lumière, etc.

Paul Cézanne les joueurs de cartes cinquième version

Les joueurs de cartes, cinquième version

Si on regarde le travail de Cézanne dans sa globalité, on s’aperçoit que ses tableaux visent une organisation du chaos, aussi bien au niveau des formes que des équilibres chromatiques. Pour lui, le peintre est en effet plongé dans le monde.

Le portrait : un art intime

Le portrait occupe une place prépondérante et, surtout, intime chez Cézanne. On parle par exemple de Madame Cézanne, d’Ambroise Dollard (ami et gérant de galeries) ou encore de son fils déguisé en Arlequin. Il impose une grande rigueur à ses modèles, leur demandant de devenir des « choses »pour mieux les cerner, car il ne veut pas rendre compte d’un caractère, mais d’une présence. Ainsi, il revient au coeur du métier de peintre : se concentrer sur la retranscription d’un sujet.

Paul Cézanne Ambroise Vollard

Ambroise Vollard

Que faire après Cézanne ?

De nombreux peintres du début 20ème siècle ne sauront pas quoi faire suite au mouvement impressionniste, puis au travail de Cézanne. « On ne peut pas aller loin » semble être l’impression générale chez les  artistes. Très rapidement, ils récupéreront l’aspect formel de son oeuvre, notamment de ses touches de peinture. En effet, on dira de son oeuvre qu’elle est à l’origine de l’abstraction géométrique. De nombreux experts diront d’ailleurs que tout l’art contemporain se retrouve dans un tableau de Cézanne.

Paul Cézanne les grandes baigneuses

Les grandes baigneuses

Paul Cézanne Une maison en Provence

Une maison en Provence

Madame Cézanne

Madame Cézanne

Paul Cézanne Le pont de Maincy

Le pont de Maincy

Paul Cézanne nature morte

Nature morte

Paul Cézanne Le jardinier

Le jardinier

Nature morte crânes

Paul Cézanne Portrait de Victor Chocquet

Portrait de Victor Chocquet

Categories

+ There are no comments

Add yours