A la recherche de la sérénité occidentale par Can Dagarslani


Diplômé en 2006 de l’Université des Beaux-Arts de Mimar Sinan à Istanbul où il étudiait l’architecture, Can Dagarslani s’est progressivement orienté vers la photographie. Les réalisations de Dagarslani étudient les relations humaines, la fragilité de nos frontières sociales, l’amour et les identités.

L’idée centrale de l’artiste est que la « sérénité » et le calme sont devenus les victimes de notre vie quotidienne, éclipsés par les normes d’un monde moderne hyperactif et connecté. Est-ce qu’il est seulement possible d’atteindre la sérénité en vieillissant de nos jours ? Dans sa série intitulée «Serenity», Dağarslani questionne ce point de vue en utilisant les codes de l’école du Bauhaus.

Can Dağarslani

« Il n’y a pas de place pour le calme dans nos vies. Moi, je considère le calme comme une source d’enrichissement, facilitant la vie. »

Le point de départ de la série est devenu le contraste qu’il voulait créer entre les codes des jeunes et des personnes âgées mis en perspective avec les trois couleurs principales du Bauhaus : le rouge, le bleu et le jaune. Il conserve la lumière naturelle et les couleurs des objets, en jouant avec la composition et les mouvements des modèles. La géométrie de l’environnement joue un rôle clé tel un personnage supplémentaire dans le récit visuel.

Can Dağarslani

Can Dağarslani

Can Dağarslani

Can Dağarslani

Can Dağarslani

Can Dağarslani

Can Dağarslani

Can Dağarslani

Can Dağarslani

Can Dağarslani

Categories

+ There are no comments

Add yours