Shusaku Takaoka continue de nous surprendre


On vous avait déjà parlé de Shusaku Takaoka, mais on ne souhaite pas en rester là. Alors on s’est dit qu’une petite piqûre de rappel ne ferait pas de mal.

A l’époque de notre article précédent, l’artiste japonais utilisait déjà la retouche d’images mais dans une approche plus cynique. Il se plaisait à détourner des célébrités pour mettre en scène l’hyperconsommation et notre dépendance au numérique.

Shusaku Takaoka poursuit son travail sur une thématique un peu plus légère mais tout aussi décalée. Avec la Joconde en version bloggeuse ou la jeune fille à la perle façon magazine de mode, l’artiste envoie une grosse dose de modernité dans certaines des œuvres les plus célèbres de l’histoire de l’art. Une série d’anachronismes amusants qui rapproche des classiques de l’art avec les icônes de la pop culture.

Vous pouvez le suivre sur son compte Instagram pour ne rien rater de son travail !

+ There are no comments

Add yours