Silicon Valley la série parodique du high tech


HBO continue de lancer de nouvelles séries pour conserver son avance dans le monde des chaînes câblées américaines. Sa dernière création se nomme Silicon Valley et se veut comme une parodie de l’univers high-tech de la Californie. Les événements se déroulent dans la célèbre ville de Palo Alto, qui héberge entre autre le siège de Facebook.

Dans les coulisses de la création d’une start-up

Silicon Valley nous plonge dans le quotidien d’un programmeur surdoué : Richard. Sans s’en rendre compte, il parvient à mettre au point un algorithme de compression des fichiers révolutionnaire qui pourrait générer des retombées commerciales immenses. C’est pourquoi de nombreux investisseurs se pressent pour sortir leurs chèques. 

Silicon Valley série

Finalement, notre jeune entrepreneur choisit de céder une petite part de sa société afin de conserver le contrôle de son projet tout en récoltant des fonds. La parodie commence alors doucement à faire son oeuvre. On peut voir notre geek complètement perdu à l’idée de devoir faire un business plan ou de déclarer sa société.

Un format court à double tranchant

Le réalisateur a fait le choix d’un format court de 30 minutes par épisode qui correspond aux désirs de HBO. Il s’agissait de ne pas prendre de risque en adoptant un budget limité : Silicon Valley ne totalise que 240 minutes à travers ses 8 épisodes. L’inconvénient, c’est qu’on peine à s’attacher aux personnages avec une approche psychologique minimaliste…

On n’y est d’ailleurs pas très aidé par leur côté très « têtes à claques », Richard en tête mais aussi Elrich. Autre ombre au tableau : le début  de la série est ennuyeux et peine à susciter l’adhésion. Seuls, les deux derniers épisodes commencent à relever le niveau et à donner une comédie efficace.

On veut de la satire !

Pourquoi ? Car Silicon Valley ne parvient pas à rentrer dans la satire et à aborder les véritables problématiques qui gravitent autour des entreprises du high-tech comme Google ou Yahoo. Seulement à se moquer de l’organisation de leurs open spaces ou de leurs séances de yoga. Vous pouvez lire notre sur la quête du bonheur dans la Silicon Valley pour consulter un autre point de vue.

Silicon Valley vient récemment d’être renouvelée par HBO grâce au succès de cette première saison auprès du public américain. On espère que la série parviendra à dépasser ce stade de la parodie trop convenue, pour nous offrir une comédie à la mesure de cette région qui suscite tant de fantasmes.


+ There are no comments

Add yours