Spectre : un nouveau James Bond et une nouvelle Aston


Sam Mendes a présenté le casting du prochain volet de la série James Bond dans les studios Pinewood à Londres, tout en dévoilant quelques détails supplémentaires au cours d’une longue présentation. Au premier duquel le nom de ce nouveau film : Spectre, en référence à une organisation criminelle tirée des romans originaux de Ian Fleming et que l’on retrouve souvent dans la saga cinématographique. Le chef de cette nébuleuse sera incarné par Christopher Waltz tandis que Daniel Craig enfile pour la quatrième fois le costume de 007. Pour le glamour, Monica Belluci et Léa Seydoux joueront les James Bond Girls, un choix plutôt sympathique !

James Bond casting spectre belluci seydoux craig

Une organisation à but uniquement lucratif

Le tournage du Spectre / James Bond 24 va débuter très prochainement pour une sortie prévue le 23 Octobre 2015, autant dire que toute l’équipe ne va pas devoir perdre de temps ! Sam Mendes nous a gratifié d’un premier synopsis afin de planter les bases de cet épisode :

« Un message cryptique venu tout droit de son passé pousse Bond à enquêter sur une sinistre organisation. Alors que M affronte une tempête politique pour que les services secrets puissent continuer à opérer, Bond s’échine à révéler la terrible vérité derrière… le Spectre. »

Encore une fois, il va donc nous emmener sur les traces du passé torturé de Bond. On aurait mal vu comment faire autrement, les rouages psychologiques du personnage joué par Daniel Craig étant devenus un des piliers (très intéressant) de chaque film. Quant au spectre, il ne s’agit plus d’une organisation aux racines soviétiques telle que dans les romans, mais d’une société tentaculaire dont l’unique but est de s’enrichir au maximum. Le Spectre est présent dans de nombreux James Bond, lisez cet article pour vous rafraîchir la mémoire.

James Bond le Spectre

Aston Martin DB10 : des courbes dynamiques

Qui dit nouveau James Bond dit également nouvelle voiture de chez Aston Martin. Pour l’anniversaire des 50 ans de cette collaboration fructueuse, la marque anglaise a sorti le grand jeu en révélant pendant la présentation la DB10 : un modèle inédit dessiné par Marek Reichman. Elle sera éditée à seulement 10 exemplaires, même si Daniel Craig en aura bien l’utilisation exclusive en attendant cette commercialisation très limitée.

aston martin db10

On se devait de revenir sur cette DB10 qui incarne à merveille la mode actuelle dans le domaine du design automobile. Au premier coup d’oeil, on doit bien reconnaître qu’elle dégage une aura magnifique. En tant qu’amateur, j’ai d’ailleurs été séduit d’emblée même si, après un laps de réflexion, j’ai trouvé qu’elle oubliait un peu les traditions propres à Aston Martin, notamment les phares.

Pour avoir en coeur le net, je me suis renseigné sur un site spécialisé. Celui-ci propose une analyse assez pertinente en pointant du doigt sa ressemblance avec des modèles de chez Ferrari ou des concepts cars de Peugeot. Peut-être que les designers ont tout simplement voulu proposer une véritable voiture de course. Revivez la présentation complète dans les studios Pinewood en vidéo :


+ There are no comments

Add yours