Stefan Draschan capture les visiteurs d’un musée qui s’associent accidentellement aux oeuvres


Le photographe autrichien Stefan Draschan passe beaucoup de temps dans les musées à la recherche de l’association parfaite entre un visiteur et une oeuvre le temps d’un cliché. Ce concept original lui est venu en se baladant dans les expositions de Vienne et Berlin.

Il recherche la bonne composition entre les couleurs – vêtements, cheveux -, la forme du corps du visiteur et les caractéristiques propres à l’oeuvre d’art qui sont le plus souvent des toiles anciennes de grands maîtres de la peinture. Stefan Draschan préfère ce type d’oeuvre pour « bâtir un pont entre les siècles ». C’est également l’occasion pour lui de montrer que la manière de s’habiller est elle-même devenue une forme d’expression artistique, consubstantiel à la personnalité des visiteurs dans une société où l’image de soi est passée au premier plan.

Enfin, l’artiste adresse une déclaration d’amour aux musées et à la beauté du moment contemplatif face aux œuvres d’art des visiteurs. Vous pouvez découvrir ses autres réalisations sur son portfolio.

Tags

+ There are no comments

Add yours