Test de la Terre du Milieu : L’Ombre du Mordor


C’est la bonne surprise de ce début de mois d’octobre. La Terre du Milieu : l’Ombre du Mordor a particulièrement séduit les joueurs. Il faut dire que les fans du Seigneur des Anneaux attendaient depuis longtemps un bon open world sur l’univers de Tolkien. Avec ce titre de Warner, on peut dire qu’ils vont être servi, même si le jeu n’est pas épargné par quelques défauts.

Le petit speech

L’Ombre du Mordor est un jeu d’action / aventure, avec un soupçon d’infiltration. Vous incarnez Talion, un rôdeur du Gondor en poste à la Porte Noire face à une force sombre qui monte en puissance. On est forcé de vous spoiler le début de l’histoire pour expliquer les capacités de notre héros. Dans la première séquence, la place forte est attaquée par des Uruks et la Main Noire, un capitaine de Sauron, qui tuent tous les hommes présents. Mais Talion va ressusciter grâce à un spectre elfique très puissant invoqué lors d’un étrange rituel. Cela va permettre au rôdeur d’utiliser des pouvoirs spectraux en plus de ses attributs de combattant.

L'ombre du mordor pouvoir spectraux

Le spectre et Talion vont devoir comprendre la nature de la malédiction lancée par la Main Noire à travers plusieurs quêtes, dont de nombreuses consistent à retrouver les capitaines de l’armée de Sauron. Vous devrez alors parcourir une Terre du Milieu infestée par les Uruks, qui ont réduit les anciens habitants à l’esclavage.

Une réalisation soignée

Monolith Productions et Warner Bros Games ont vraiment peaufiné la Terre du Milieu : L’Ombre du Mordor avant sa sortie. On peut le voir au premier coup d’oeil lors de la scène d’introduction avec des textures de grande qualité. Quant aux animations, elles bénéficient de toute l’expérience acquise lors de réalisation des jeux Batman Arkham City et Asylum. Le jeu leur emprunte également leur système de combat. Les phases de bastion sont donc particulièrement dynamiques grâce aux nombreux mouvements disponibles ou encore le système de contre. Grâce aux compétences spectrales vous pourrez aussi étourdir vos adversaires, tirer à l’arc ou encore prendre le contrôle de certaines créatures.

Talion pouvoirs spectraux l'ombre du mordor

Ce qui vous donne des combats très variés avec de nombreux mouvements pour achever vos ennemis, dont la très réussie décapitation. Vous pouvez également la jouer moins bourrin grâce au mode d’infiltration, qui n’est pas non plus extrêmement poussé. On aura tendance à souvent rentrer dans le tas tant Talion fait preuve d’une puissance extraordinaire. Enfin, on se doit de parler d’une innovation intéressante : le Nemesis System. Celui-ci permettra de traquer ses ennemis et de connaître leurs faiblesses en interrogeant des Uruks grâce à notre pouvoir spectral. Vous pouvez aussi prendre le contrôle de certains Orques grâce à ce même pouvoir et les soumettre à votre volonté. Mais ce n’est pas tout, le Nemesis System influe également sur la personnalité de vos ennemis en fonction de vos actions et de vos rencontres.

L'ombre du Mordor combat

Les petits bémols

Le monde de l’Ombre du Mordor est vaste mais les décors ont tendance à parfois trop se ressembler. Et puis, c’est bête à dire comme on se concentre sur le Mordor, mais on aurait tellement aimé voir des lieux mythiques de la Terre du Milieu comme la cité de Minas Tirith. Quant aux combats, s’ils s’avèrent effectivement très bons et addictifs, ils ont tendance à être trop nombreux apportant un aspect parfois trop répétitif au titre. Pour finir, même si ce n’est pas vraiment un défaut, certaines phases de gameplay ont été très inspirées par d’autres titres comme l’escalades et la prise des tours avec la licence Assassin’s Creed.

On retiendra de l’Ombre du Mordor que c’est un jeu très plaisant à jouer, pas prise de tête pour un sou, plutôt joli et qui devrait ravir tous les fans de Tolkien. Pour vous donner une meilleure idée, regardez cette vidéo de gameplay produite par Warner :

+ There are no comments

Add yours