Test de Batman Arkham Knight : le final de la trilogie


Dernier épisode de trilogie de jeux vidéo du studio anglais Rocksteady, qui fait suite à un opus de transition, Batman Arkham Knight était évidemment très attendu par les fans. Il met en scène un Batman encore plus sombre que dans les précédents épisodes. Découvrez en premier lieu cet extrait de gameplay pour vous familiariser avec le jeu :

Allons droit au but : le scénario pourra peut-être décevoir les fans avertis par son suspens moindre, même s’il n’en reste pas moins intéressant à suivre grâce à une aventure sans temps mort. En effet, les connaisseurs de l’univers de l’homme chauve-souris découvriront rapidement les tenants et les aboutissants du scénario d’Arkham Knight à cause de très nombreux indices laissés par Rocksteady. C’est très dommage au vu de l’impact du final sur Bruce Wayne

La Batmobile à toutes les sauces

La Batmobile, désormais transformable en tank, est au centre du jeu avec de nombreuses missions exclusives réservées à la machine. Si sa conduite s’avère très souple et facile à prendre en main, les développeurs ont finalement voulu trop en faire et l’utilisation excessive de la Batmobile finira certainement par vous taper sur le système.

Batman Arkham Knight

On retrouve encore les excellentes scènes d’infiltration et de combats qui ont fait le succès de la licence. Ainsi, le gameplay est toujours de très haut niveau, accompagné d’une réalisation bluffante aussi bien au niveau des graphismes que de la qualité des animations. Le système de combat free flow bénéficie de quelques améliorations bienvenues: élimination grâce à l’environnement, combat en duo, etc.

Le label Rocksteady

Gotham City est plus vivante et réussie que jamais. La taille de la map est immense, regorgeant d’objectifs et de missions à accomplir. L’environnement est évolutif, alternant entre la pluie, le vent ou les éclairs pour rendre la ville toujours plus glauque, tandis que chaque quartier a désormais une identité visuelle unique. Encore une fois, la direction artistique de Rocksteady est à saluer d’un grand coup de chapeau.

Batman Arkham Knight

S’il est moins réussi que City, Batman Arkham Knight ne fait pas du tout honte à ses aînés et il trouvera très bien sa place dans le coeur des fans de la série. Reste un goût d’inachevé que les formidables qualités du jeu ne parviennent pas complètement à estomper.

Categories

+ There are no comments

Add yours