Begin typing your search above and press return to search. Press Esc to cancel.

Test de The Next Big Thing


Le studio Pendulo revient avec un nouveau point and click : The Next Big Thing qui veut s’inscrire dans la lignée des Runaway, le grand succès du studio. L’histoire se déroule pendant l’âge d’or d’Hollywood mais ne comptez pas retrouver le cinéma classique de l’époque, ici ce sont des monstres qui prennent les premiers rôles !

Ce sont alors nos stars, artistes, poètes ou scientifiques… On retrouve donc une histoire encore plus loufoque et complètement décalée, ce qui n’est pas pour nous déplaire ! A savoir que le jeu est disponible exclusivement sur PC et édité par Focus Home Interactive, un éditeur français. Cette fois vous ne retrouverez pas Brian et Gina mais Liz et Dan. Ces deux nouveaux héros sont toujours aussi charismatiques mais ils sont aussi totalement opposés. Ainsi Dan est un ancien reporter de sport et surtout un homme collectionnant les conquêtes dont sa collègue Liz même si ils sont à des années lumières de se comprendre.

Pour sa part Liz est une vraie frappée cependant elle ne s’intéresse qu’à son boulot et au scoop qu’elle doit réaliser pour enfin percer dans le milieu du journalisme. Le scénario commence par le Prix de l’Horreur au cinéma pour nos acteurs monstrueux, l’événement étant couvet par nos deux comparses mais si Liz est très motivée, Dan s’en fiche un peu voire beaucoup… Mais à peine arrivés sur les lieux, un étrange personnage s’infiltre par effraction dans le bâtiment où se déroule la remise des prix et sème le trouble, l’enquête peut donc commencer.

the-next-big-thing-image-1

On se retrouve alors plonger dans une aventure divisée en 6 chapitres tous plus décalés les uns que les autres avec des situations vraiment improbables. Le scénario est très bien écrit et il est épaulé par une bande-son parfaite. Effectivement les doublages français sont d’une grande qualité, étant donné qu’ils sont réalisés par des professionnels, de même que les musiques qui sont variées et collent parfaitement à l’ambiance du jeu. Mais si l’histoire est très accrocheuse, on peut regretter le fait que le jeu se finisse en seulement une dizaine d’heures pour les joueurs normaux voire un peu plus pour les débutants du genre.

Moins que la trilogie des Runaway donc qui tournait plutôt autour de la quinzaine d’heures avec le même nombre de chapitres. En effet Pendulo s’est plus précisément consacré sur les graphismes du jeu qui sont encore plus travaillés que dans les précédentes réalisations du studio. C’est pourquoi on a l’impression de regarder un dessin animé, les scènes sont réalisées en haute résolution et par des artistes vraiment doués contrairement à d’autres jeux d’aventure.

De plus les décors regorgent de détails et sortent vraiment de l’ordinaire, les développeurs ayant fait preuve d’une grande inventivité. On peut aussi noter une grande amélioration sur les cinématiques qui apportent vraiment un plus contrairement aux déplacements, qui ne sont pas assez réalistes. Par exemple quand votre personnage marche, on a plus le sentiment qu’il « glisse sur le sol » enfin j’exagère un peu tout de même mais ce point pourrait être revu… On retrouve encore de nombreux personnages secondaires comme le poète de la douleur ou Vulkan Flash et bien d’autres. Ces nouveaux protagonistes font l’essentiel du jeu et créent de nouvelles intrigues toujours plus décalées qui relancent le suspens pour finalement arriver au dénouement!

the-next-big-thing-image-2

Le gameplay de The Next Big Thing reste dans la lignée des points and click, en un mot il se contrôle uniquement à la souris, avec une interface toujours aussi efficace et simple à prendre à main. Le jeu propose aussi trois niveaux de difficulté… Le premier vous apporte de l’aide si vous êtes bloqué dans un niveau, le second affiche uniquement les éléments interactifs de la scène alors que le dernier vous laisse seul comme au temps des années 90 avec les anciens points and click de Lucas Arts.

En général cette difficulté est bien gérée et progressive, le début de l’histoire s’avérant très facile mais plus on avance dans l’enquête, et plus la galère commence alors à se faire sentir. Bref, The Next Big Thing est le jeu du moment à acheter sur PC avec un certain Total War, ça permet de varier les genres. Justement on a besoin de changements en ce moment mais aussi de rire un bon coup. Et ce jeu réussi à faire les deux en nous plongeant dans une aventure parfaitement réalisée et écrite même si l’on regrette une durée de vie un tantinet trop faible… Mais l’important c’est que le charme opère tout de suite avec The Next Big Thing et c’est l’essentiel !