The Elder Scrolls Online, les premiers tests


Après le succès retentissant du RPG Skyrim, Bethesda et ZeniMax Online Studio étaient attendu au tournant pour The Elder Scrolls Online. Le choix du MMO avaient effrayé les fans de Tamriel, est-ce qu’ils ont eu raison à la lumière de ces premiers tests ?

The Elder Scrolls Online a placé la barre très haut en attirant plus de 5 millions de curieux pour sa beta, de quoi faire de l’ombre à l’ennemi numéro 1 : World of Warcraft. Le jeu peut compter sur l’énorme communauté rassemblée par la saga Elder Scrolls pour attirer de nouveaux joueurs vers le MMO. Bethesda a donc montré les muscles en dévoilant un trailer de lancement impressionnant pour sa sortie sur Mac et PC.

Ce trailer accompagne la sortie des premiers tests de The Elder Scrolls Online dans les médias anglo-saxons. Ils sont globalement très positifs avec un score moyen de 83 sur Metacritic. Petit bémol, le seul test français sorti à ce jour n’est pas exactement du même avis. Le journaliste parle d’un jeu globalement agréable à jouer mais qui a du mal à trouver sa voie entre le RPG classique et le massivement multijoueurs, faisant craindre pour son avenir.

De plus, The Elder Scrolls Online a choisi l’abonnement payant comme modèle économique. Un système qui n’a pas tellement réussi à de très nombreux MMO comme Star Wars The Old Republic ou Aion pour ne citer qu’eux, obligés de rapidement passer au free to play. De notre côté on souhaite évidemment une meilleure réussite à ce Elder Scrolls et on attend les autres tests francophones.

Categories

+ There are no comments

Add yours