Travailleurs indépendants : comment travailler quand on n’a pas de bureau professionnel ?


Les travailleurs indépendants qui cumulent les clients et les missions connaissent bien la question du travail hors entreprise. Risquer de renverser son café du matin sur un dossier ou sur son ordinateur – outil de travail chéri et choyé-  n’est pas la seule difficulté. Tour d’horizon des possibilités quand on ne travaille pas en entreprise « comme tout le monde ».

Travailler à la maison, est-ce vraiment une bonne idée ?

Pour ceux qui ont la chance d’avoir de l’espace, une pièce peut-être entièrement dédiée au travail, c’est le cas pour tous ceux qui possèdent une chambre supplémentaire. En plus de représenter l’endroit prévu à cet effet, il permet de ranger les dossiers, pochètes, et autres documents relatifs à l’activité. On peut donc travailler de chez soi tout en étant extrêmement organisé. Pour ceux qui vivent dans des logements à taille restreinte, ou qui ont dû transformer la pièce en plus en chambre pour enfant, les choses sont plus compliquées. Les dossiers et Cie peuvent être rangés dans la commode de l’entrée ou dans une armoire mais il n’y a pas véritablement de bureau pour travailler tranquillement, en espace fermé, loin des tentations du domicile ou de la « to do list ». Est-ce que ça convient à tout le monde ? Non. Travailler chez soi présentes des limites :

  • Il n’y a pas de réelle séparation boulot / vie privée : le travail risque de ne jamais s’arrêter car les horaires ne sont pas franchement définis, d’empiéter sur le week-end et le temps dédié aux loisirs et de devenir contre-productif.
  • Il n’y a pas toujours un espace prévu à cet effet : le bureau est à la fois la table de la cuisine, le canapé du salon et lit – si vous avez la chance de ne pas avoir un clic clac.
  • Le moral n’est pas toujours au rendez-vous à cause du manque de reconnaissance et du manque de contact avec l’extérieur. Il importe à chacun de sortir de l’isolement par des déjeuners réguliers à l’extérieur ou des cafés de temps à autre !
  • Gare à la procrastination : il est plus dur de se motiver pour travailler chez soi qu’ailleurs quand on s’est préparé et qu’on a bravé les intempéries.
A lire aussi :  L'art et les nationalismes européens

Sans surprise, le travail à la maison peut entraîner des tensions pour ces travailleurs émérites s’ils ne vivent pas seuls, la patience du conjoint et des autres membres de la famille pouvant avoir des limites. Est-ce une situation sans issue ? Heureusement, non !

Quelles sont les autres options à explorer pour les travailleurs indépendants ?

Heureusement, le travailleur indépendant n’est pas voué à travailler contre son gré chez lui. Il suffit de trouver d’autres espaces dédiés au travail pour instaurer un équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle, autant qu’une véritable dynamique de production. Quels sont ces autres espaces ?

  • Chez des amis indépendants qui travaillent eux aussi dans leur appart’bureau (maison bureau est également valable)
  • En l’extérieur : sur un banc public, dans un parc, sur une place, etc.
  • Dans un café : Starbucks ou n’importe quel troquet – la connexion wifi gratuite est un plus pour rester connecté partout et tout le temps. Il ne faudrait pas laisser passer une affaire…
  • En bibliothèque ou médiathèque : l’abonnement à l’année est dérisoire et permet d’accéder à un espace dédié au calme et au travail. En prime, on peut emprunter cd, livres, dvd selon les modalités définies par l’abonnement.
  • Dans un bureau partagé (coworking) : le principe est le partage d’un bureau, généralement assez grand pouvant accueillir une bonne dizaine de personnes. Cette option permet de rompre l’isolement et de faire de nouvelles rencontres professionnelles, ou amicales !
  • En bureau équipé : il n’y a rien à acheter, il suffit d’amener un cahier, un stylo et son ordinateur (quand il n’est pas proposé en option). La location est assez flexible, elle peut se faire d’une semaine à plusieurs mois.
A lire aussi :  4 Days in San Francisco

En pratique, si vous cherchez sur Google un « espace de coworking » ou « bureaux équipés à Paris 16 », vous tomberez surtout sur des centres d’affaires. Il y en a pour tous les goûts, des quartiers chics aux quartiers populaires des grandes villes, de l’équipement sommaire aux bureaux décorés avec des toiles contemporaines. Tout dépend de votre motivation à louer un espace, si vous souhaitez pouvoir y recevoir des clients et travailler votre image, ces éléments sont à prendre en compte. Pour les petits budgets, il faut savoir que la sous location de bureaux est très courante et permet de trouver des espaces sympathiques à un prix attractif. A voir donc ! Tout est une question de mesure, à chacun de trouver l’organisation la plus adaptée à son style de vie, à ses besoins, et à ses possibilités. Rien n’empêche de choisir de se faire un emploi du temps original et dynamique : le lundi à la bibli’, le mardi au parc, le mercredi au Starbucks, le jeudi au coworking, et le vendredi sur le canapé ! Si vous êtes à la recherche d’idées pour tenir le coup, lisez l’article de l’Express intitulé « Dix commandements pour bien travailler de chez soi ».

+ There are no comments

Add yours