Zoom sur les jeux indépendants de 2013 – 2014


Que ce soit sur PC ou consoles, les jeux indépendants sont la révélation de ces dernières années notamment grâce au téléchargement dématérialisé qui permet une distribution efficace pour les petits budgets, mais surtout grâce à une avalanche de bonnes idées dans un secteur qui a tendance à tourner en rond. 

L’année 2014 va également voir son lot de très bon jeux indépendants arriver sur Steam, le live et le PSN. Mais revenons tout d’abord rapidement sur les jeux qui ont marqué 2013 et la politique des différents constructeurs envers ce nouveau marché qui attire les convoitises.

Des jeux indés qui ont la côte

L’année dernière a été un très bon cru avec des titres comme Don’t Starve et son design à couper le souffle, Proteus, Gone Home, SteamWorld Dig, Rogue Legacy, Tetrobot et j’en passe. Autant de titres qui se démarquent par un gameplay original ou encore des idées graphiques novatrices. Le plaisir de jouer à des jeux indépendants est vraiment là : la nouveauté dans un monde où les éditeurs se content trop souvent de licences sur-utilisées qui dépassent parfois la dizaine de numéros.

Don't Starve le jeu

Image du jeu Don’t Starve

Ces jeux utilisent plusieurs techniques pour se démarquer des triple A (à gros budget) qui tendent vers une copie de la réalité. On retrouve par exemple  l’utilisation du Pixel Art sur 3DS dans SteamWorld Dig. Une occasion de ne pas avoir seulement des monstres techniques mais simplement une manière de s’amuser. Les utilisateurs semblent d’ailleurs adhérer à ce mouvement comme on a pu le voir, dans une moindre mesure, avec Flappy Birds sur smartphones.

A lire aussi :  Barack Obama compare la Playstation 4 à l'assurance maladie

Les budgets sont souvent serrés dans ce milieu, ce qui oblige les développeurs à faire fonctionner leur intellect à n’en plus finir pour rentrer dans les clous, tout en cherchant les petites combines qui vont bien. Ces petits studios bénéficient également d’incubateurs de start-up comme en trouve à Los Angeles ou Londres.

Fez jeux indépendants

 

Fez

De plus, les constructeurs comme Sony, Microsoft et Nintendo peuvent fournir des liquidités en échange d’exclusivités. Tandis que d’autres ne souhaitent même pas cette attache et trouvent des financements externes comme Kickstarter (crowfunding). Il faut néanmoins relativiser ce phénomène miraculeux des jeux indépendants qui connaissent aussi beaucoup de déchets et de ratés. Ce n’est pas parce que c’est indépendant que c’est génial.

Les indépendants en 2014

La Xbox One et la PS4 sont bien entendues les nouvelles plateformes de prédilection pour tous les studios mais la Wii U et la 3DS continuent d’attirer, comme pour le PC bien entendu. Mais un changement s’est tout de même opéré avec un Sony bien plus offensif que son concurrent américain dans ce domaine comme on a pu le voir à l’E3 et sur le PSN. De nombreux titres sont attendus par la communauté parmi lesquels on peut citer :

  • Shovel Knight, un jeu de plateforme en 8-bits où vous incarnez un petit chevalier qui doit vaincre ses ennemis
  • Mighty Number 9 avec une sorte de Megaman
  • Octodad où vous incarnez un poulpe qui s’est transformé en humain
  • The Witness, une sorte de Myst next-gen
A lire aussi :  Uncharted 4 dévoile ses premiers indices sur PS4

The Witness sur PS4

  • Stasis, jeu d’aventure en point’n click
  • Hotline Miami 2 (les suites commencent)
  • The Unlikely Legend of Rusty Pop, un jeu complètement barré avec un chien handicapé
  • Et bien d’autres !
Categories

1 comment

Add yours

+ Leave a Comment