Critique de la série Tv Spartacus


Les péplums sont particulièrement à la mode en ce moment et il y a quelques années c’est la série Spartacus qui a rencontré un grand succès. En 3 saisons, elle nous fait revivre la révolte des esclaves menée par une troupe de gladiateurs issus du lupus – lieu où s’entraîne les combattants de l’arène – de Batiatus. Alors que penser de cette série ?

Du pain et des jeux

Spartacus est rythmé par de nombreux combats impressionnants et l’hémoglobine est omniprésente dans tous les épisodes. Les amateurs d’action forte ne seront donc pas déçus, surtout que les ralentis et les effets spéciaux sont des plus réalistes. On a rarement vu une série plus sanglante que celle-ci, mais derrière cette brutalité se cachent bien d’autres facettes.

Le réalisateur a en effet énormément insisté sur la psychologie des personnages et, notamment, l’influence de la perte d’êtres chers sur leurs actions. Peut-être parfois même un peu trop… Mais cela permet de bien se rendre compte de la bestialité de cette époque de l’Antiquité, où les esclaves n’étaient rien d’autres que de simples biens au même titre que les meubles.

Spartacus Blood and sand

Vers la liberté et la gloire pour Spartacus

On se sent donc fortement attachés à eux et choqués par les injustices qu’ils subissent au quotidien. Au-delà de tout ce côté émotionnel, les décors ont une grande importance dans la série Spartacus comme pour tous les péplums. On se souvient de la série Rome dont le budget s’élevait à plus de 100 millions de dollars. Ici, les moyens sont moindres mais on est efficacement plongé dans cette période de la République Romaine.

A lire aussi :  Le générique de Game of Thrones en paper art

Une époque riche en hauts personnages : Crassus, Jules César ou encore Pompée sont de la partie. Même si on peut déplorer de nombreux anachronismes et arrangements avec l’histoire, comme l’infiltration surréaliste de César au sein de la troupe des rebelles. On peut aussi reprocher à la série Spartacus « l’aspect » titan poussé à l’extrême.C’est à dire que des gladiateurs peuvent tuer des dizaines de légionnaires romains à la suite avec une grande facilité… Enfin, la saison 3 est vraiment trop expéditive, sans doute à cause d’un manque de budget ou par la volonté des producteurs de mettre fin à la série prématurément.

Malgré tout, si vous désirez de l’action, du sexe (les scènes érotiques ont rarement été aussi présentes dans un série) et de l’émotion, Spartacus vous contentera et vous fera passer un agréable moment de distraction, des combats de l’arène de Capoue à la liberté. Une des meilleures séries sur la période antique.


+ There are no comments

Add yours