George Byrne capture un Los Angeles coloré


Quand le photographe australien George Byrne a déménagé sur Los Angeles, il a commencé un travail expérimental sur les couleurs de la ville et sur son espace urbain. Ses compositions rapprochées ne laissent rien au hasard en mélangeant des façades et autres éléments architecturaux à la route, au mobilier urbain ou aux arbres tout en conservant une structure très plate. On le voit également sur les ombres qui s’intègrent parfaitement au reste de la composition.

los angeles george byrne

George Byrne présente une vision de Los Angeles qui se centre sur les couleurs, les textures et la qualité des matériaux. Il ne souhaite pas rentrer dans une approche documentaire, en étant le plus proche possible de la réalité, mais en ayant une véritable démarche artistique :

« Cela m’a permis de regarder et de combiner des éléments d’une manière plus expressive. Alors que les images restent des portraits de la ville, elles deviennent aussi plus abstraites dans leur intention – basées sur une histoire vraie mais ouverte à l’interprétation. »

los angeles george byrne

los angeles george byrne

los angeles george byrne

los angeles george byrne

los angeles george byrne

los angeles george byrne

los angeles george byrne

los angeles george byrne

los angeles george byrne

los angeles george byrne

los angeles george byrne

Categories

1 comment

Add yours
  1. Mathilde

    J’adore le travail de ce photographe. La composition géométrique des photographies est magnifique entre l’architecture, le jeu des couleurs et l’intégration des ombres. Superbe.
    Et concept génialissime qu’est Art Juice ! Du contenu culturel et artistique de qualité et diversifié qui déteind avec les autres webmagazines du type. (Je tenais à le souligner 🙂 )

+ Leave a Comment