Le loup de Wall Street : à voir d’urgence


Il y a une véritable bête au cinéma en ce moment: le Loup de Wall Street réalisé par le génial Martin Scorsese (Taxi Driver, les Affranchis). Contrairement aux autres films du genre, on nous plonge dans la finance des années 90 avec tous les excès qui l’accompagne.

On le savait grâce à une bande-annonce particulièrement alléchante, le Loup de Wall Street s’annonçait comme une véritable tornade : fric, drogue et belles femmes. C’est l’histoire d’un jeune homme qui n’a même pas la trentaine, incarné par Leonardo DiCaprio, et qui voit sa carrière s’accélérer brutalement, sans aucune limite, et il va vite savoir l’exploiter.

DiCaprio est grand dans ce film, les rôles de salops semblent lui aller comme un gant. On avait déjà pu le voir dans l’excellent Django de Quentin Tarantino, où il incarnait un esclavagiste. Cet homme se fiche de tout, que ce soit de l’autorité ou du mal qu’il inflige aux autres. Pas de rédemption pour lui contrairement aux autres films du très catholique Scorcese où le schéma classique est ascension, gloire, chute et rédemption.

Le loup de Wall Street a l’intelligence de planter le décor, d’expliquer la grande crise que nous avons connu en opérant un véritable retour aux sources du problème. C’est certainement un film engagé avec une dimension politique très importante. Mais c’est aussi du divertissement à 100 à l’heure comme l’aime Scorsese.

1 comment

Add yours

+ Leave a Comment