Crapauds fous théâtre

«Les Crapauds fous» : incroyable mais vrai !

Succès surprise de la jeune auteure Mélody Mourey , « Les Crapauds fous » mélange humour et tragédie. D’après une histoire vraie, l’héroïsme est au cœur d’un village polonais dans les années 1940.

Mon médecin, ce héros

Inconnu du grand public (français du moins), absent des livres d’histoires, pas encore adapté pour le cinéma, ce fait héroïque mérite pourtant qu’on s’y intéresse ! C’est désormais chose faite avec cette pièce qui commence à faire le tour des théâtres.

Crapauds fous théâtre

Deux médecins, Eugène Lazwoski et Stanislaw Matulewicz, habitent un village polonais pendant le IIIe Reich. L’un caché parce qu’il est juif, l’autre soignant tous les habitants, peu importe qu’ils portent l’étoile jaune ou pas. Ensemble, les deux amis vont échafauder un plan redoutable pour sauver des milliers de juifs, alors que le Ghetto se transforme en véritable cimetière.

Bourré d’énergie, le spectacle se joue simultanément sur deux temporalités. La première est celle d’une jeune étudiante en psychologie arrivée à New-York pour terminer sa thèse sur les « crapauds fous », ces gens qui avancent et pensent à contre-courant. Elle cherche à rencontrer Stanislaw, le viel ami de son grand-père Eugène Lazwoski (un de nos héros), pour en apprendre plus sur le destin de celui-ci, et peut-être étoffer sa thèse ! Stanislaw commence alors à raconter cette histoire vraie, créant un va et viens entre le présent et le passé.

Le vaccin, arme de résistance

Évidemment, c’est l’histoire de nos deux compères dans leur jeunesse qui passionne : comment l’intelligence et l’audace vont affronter les lois mortifères d’une époque et pouvoir sauver des juifs ? Par la mise en place d’un stratagème hallucinant, qui frôle le scénario d’un film des frères Coen par sa folie. L’adage « plus c’est gros, plus ça passe » est ici vérifié. Pour garder l’effet de surprise, le subterfuge ne sera pas dévoilé dans ces lignes. Utiliser l’autorité du médecin et la peur de la maladie peuvent sauver – et non plus guérir… Mais c’est déjà en dire beaucoup !

Crapauds fous théâtre

Comédie au rythme enlevé, très efficace, mais non sans drame, elle est portée par une troupe de comédiens dont le talent comique permet d’appréhender ce pan cruel de l’histoire moderne. Un vrai spectacle d’aventure !

Au théâtre du Splendid jusque fin juin !