L’Oasis festival 2018, c’était complètement fou !

Avec cette nouvelle édition de l’Oasis festival à Marrakech, le Maroc s’affirme comme un lieu incontournable de la musique électronique. Le festival qui n’en est qu’à sa 4ème édition à rapidement gagné une renommée internationale. On vous explique pourquoi !

L’Oasis réuni les plus grands DJs internationaux à Marrakech avec un nombre restreint de participants. Cette année, les festivités se sont déroulées au bord de la piscine du Fellah Hôtel. Un lieu d’exception et seulement 4000 billets mis en vente qui garantissent un festival en « petit » comité pour encore plus taper du pied !

Et la programmation est tout aussi soignée. Des stars internationales et surtout beaucoup de pointures moins connues du grand public mais reconnues des adeptes de musique électronique.

La house de Chicago était particulièrement bien représentée cette année avec Carl Cox, Boo Williams, Derrick Carter ou encore Larry Heard. Natif de Chicago, le fashion designer et Dj Virgil Abloh nous a offert un set de 1h30 le dernier jour du festival. Egalement présent Honey Dijon, Detroit Swindle, Ben Klock, Rødhåd ou encore Stephan Bodzin.

Le festival est aussi un véritable tremplin pour la scène marocaine en pleine construction identitaire. Tirés par leur ambassadeur Amine K, les Djs sont talentueux et construisent ensemble une véritable sonorité marocaine. Pour cette saison 2018, l’Oasis festival a notamment accueilli Amine K, UNES, Kali G, Pandi, Fassi et LasriZ.

 

Le meilleur moyen d’exporter les artistes marocains est de faire voyager leur musique au lieu de les faire voyager eux et leurs platines.

Ismael Slaou

Nouveauté pour cette 4ème édition : « Welcome to the Kingdom ». Un espace de détente qui sert de véritable vitrine aux arts et à la culture marocaine.

Rien n’est donc laissé au hasard par les trois créteurs du festival : Marjana Jaidi, Youssef Bouabid et Ismael Slaoui, qui ont relevé brillamment le pari de faire du Maroc un rendez-vous incontournable de la musique électronique et de porter la scène marocaine à un niveau international.