peau d'âne théâtre

« Peau d’âne » enchante Marigny !

Petits et grands, venez découvrir la version « on stage » de Peau d’Ane. Pour la réouverture du Théâtre Marigny, le conte de Perrault brille de mille feux !

Cake d’amour et friandises

Jacques Demy a imprimé pour toujours cette féérie musical dans son film éponyme qui sublima une fois de plus Catherine Deneuve. Pas facile d’en faire un remake, qui plus est sur scène. Pari audacieux du directeur Jean-Luc Choplin qui après avoir remis au goût du jour les comédies musicales au Châtelet, propose de rouvrir le Théâtre Marigny (fermé pour travaux depuis 5 ans) avec ce spectacle. Certes, les inconditionnels du réalisateur des « Demoiselles de Rochefort » risquent d’être déçus par le calibrage de ce musical à la française, mais pour les autres, c’est une gourmandise sucrée – idéale pour les mois d’hiver !

peau d'âne théâtre

Est-ce utile de rappeler l’histoire ? Le roi du royaume Bleu promet à son épouse mourante de n’épouser une femme en seconde noce que si cette dernière la surpasse en beauté. Veuf, le roi décide d’épouser sa fille, plus belle encore que sa mère. Mais cela n’est ni du goût de la princesse ni de celui de la fée des Lilas. Ensemble, elles vont échapper au roi. Devenue Peau d’Ane, la princesse trouvera son prince au coeur pur.

Subversif, ce conte est riche de sous-entendus. On parle d’inceste et de complexe d’Electre. Sûrement, dans le film de Demy, ces différents niveaux de lecture étaient évidents. Ici, dans le spectacle, il s’agit non pas de les éviter mais plutôt de magnifier la féérie et la magie du spectacle vivant !

peau d'âne théâtre

Forêt de scintillements

Dans une forêt enchantée, les princes et princesses, les rois et reines, les fées et les sorcières, et la cour se parlent en chantant, parfois en dansant. Le décor est poussé par le choeur au centre des bois : un lit royal, la porcherie de Peau d’Ane, un cercueil en verre… Le tout enveloppé des musiques cultes de Michel Legrand, connues sur le bout des doigts d’un grand nombre de spectateurs ! Deux artistes sur scène gagnent les honneurs. Peau d’Ane d’abord, interprétée par la jeune Marie Oppert, qui après avoir joué sur scène au Châtelet Geneviève dans Les Parapluies de Cherbourg, chante divinement bien sous sa peau ânichonne. Mais il y a surtout La Fée des Lilas : Emma Kate Nelson dont la carrière dans les comédies musicales est impressionnante. Elle apporte humour et technicité vocale à ce spectacle dont la distribution demeure inégale. Elle en fait oublier Delphine Seyrig dans le rôle titre du film de Demy.

Vivant, brillant, chantant, kitsch, madeleine de Proust, ce spectacle est un bonheur pour les yeux et les oreilles !

« PEAU D’ANE», Féérie musicale, D‘après un film de Jacques Demy adapté de Charles Perrault. Musique de Michel Legrand. 

Direction artistique / Emilio Sagi avec Daniel Bianco, Pepa Ojanguren, Eduardo Bravo et Nuria Castejon

Direction musicale /Thierry Boulanger et Patrice Peyrieras

Avec : Marie Oppert, Michael Denard, Emma Kate Nelson, Olivier Fredj, Marie-Agnès Gillot, Christine Gagnieux, Franck Lopez et la participation exceptionnelle de Claire Chazal.

Orchestre et Chœurs du Théâtre Marigny