Pourquoi Ünkut n’appartient pas à Booba


Difficile de passer à côté des nombreux clash musicaux de nos rappeurs francophones. Mais la lutte ne se limite plus uniquement à la musique, car ces artistes ont monté de véritables entreprises dans le textile, censées engranger les millions. La plus prolifique est Ünkut, dont Booba se targue d’être le seul maître à bord, et pourtant…

Le rappeur de Boulogne-Billancourt ne lésine pas sur la promotion d’Ünkut en usant de ses punchlines mythiques, que ce soit dans ses clips vidéo ou bien dans ses déplacements sur les plateaux de télévision. Une recette qui fonctionne. En effet, une récente estimation situe le chiffre d’affaire de la marque autour de 10 millions d’euros, voire davantage, pour ce rappeur à la carrière immense qui a classé de nombreux titres en tête des ventes : notre article sur les meilleures ventes de rap français.

Un fait très plausible quand on voit la communication marketing déployée par l’entreprise. Ünkut est ainsi un partenaire actif de nombreux matchs de foot et de l’Equipe du Dimanche sur Canal+. Il faut dire que les produits proposés sont assez chers, par exemple des T-Shirts à 40 euros, assurant certainement une marge confortable.

Magasin Unkut à Honk-Hong

En creusant un peu

Après une simple recherche, on s’aperçoit que Ünkut appartient à une société du nom de Izi Trading, basée sur les Champs Elysée et au capital social de 100 000 euros. Son gérant est un certain Laurent Abiteboul, ce qui est confirmé par son profil Linkedin. Il aurait affirmé avoir repris totalement le contrôle de la marque avec son frère, soit une répartition du capital de l’ordre 26% pour Jérôme Abiteboul tandis que Laurent Abiteboul possède 25%.

A lire aussi :  Blanck Mass : Dumb Flesh un album transhumaniste

Et le rôle de Booba dans tout ça ? Il est en dessous de la barre des 50% (les parts des deux frères additionnés étant égal à 51%), un actionnaire minoritaire d’Ünkut, s’occupant uniquement de la promotion. Cela expliquerait la très bonne gestion de la marque au niveau stylistique et commerciale (création d’un site e-commerce de qualité, points de ventes sur toute la France, etc.).

Pull par Unkut

Bien entendu, Booba a toujours intérêt à jouer la carte du propriétaire pour coller au mieux avec son personnage d’artiste et de businessman. Mais le Duc de Boulogne n’est pas le seul dans ce cas de figure. Allons voir ce qu’il en est du côté de son « grand rival de toujours ».

On peut lire sur le site de Rohff que Distinct a cédé tous les droits de représentation et de distribution à Wrung Division. Tout simplement une des plus grosses marques de street wear au monde, je vous conseille d’ailleurs d’aller faire un tour sur leur shop, et aussi de consulter nos autres articles originaux !

Categories
Tags

27 Comments

Add yours
    • JC

      Et bien tout simplement parce qu’il n’a pas la majorité des actions… Comme s’est dit dans l’article, c’est une entreprise spécialisée qui gère la distribution, le site internet, etc. Booba s’occupe de la com’

  1. mehdi

    Mondial Street avec toute les marques de street wear qui a était le plus gros vendeur en ligne des marques Distinct, Narkotic et bien placé sur pleins d’autres.

  2. DIngue

    Vous n’avez à priori rien compris a la structure d’une entreprise, il y a les actionnaires d’un coté et le gérant. En fait, le DG n’est pas membre du conseil d’administration qui represente les actionnaires. DG =/= Actionnaire surtout pour les grosses boites…Exemple : Warren Buffet n’est que actionnaire de toute ses holding et il a des CEO qui s’occupe de gerrer le business. Dans le cas d’IZI trading je vous conseil de regarder l’acte du 19-09-2012 sur l’augmentation du capital et vous comprendrez pourquoi Elie avait interet à restructurer son capital. Rester OKLM bande de rageux…

    • JC

      On avait très bien compris la différence, sauf qu’un gérant peut également être actionnaire majoritaire … ce que Laurent Abiteboul semble affirmer. Tu nous parles d’un acte mais je me demande comment on peut le consulter. Et il ne s’agit absolument pas de rager, ta subjectivité sur la question ne me semble pas très adaptée.

  3. Majin Timmy

    Izi trading 92 Izi si ça ne vous tape pas à l’oeil je peux rien faire pour vous. Mais gérer la distribution et le site web d’un produit ne veux pas dire qu’on en est le propriétaire.

  4. dadoo

    LAurent abiteboul est Le directeur général .

    Pour tout les cons qui ne connaissent rien en bussiness: Le directeur général , ou chef de la direction ou administrateur délégué (anglais : chief executive officer) est la personne physique qui occupe le rang le plus élevé dans l’administration d’une entreprise (ou d’une organisation à but non lucratif). Nommé par le conseil d’administration, il reçoit de lui un mandat pour exécuter ses décisions dans le cadre d’une fonction dénommée « direction générale » et lui rend compte périodiquement.

  5. Cadre bancaire

    Monsieur Elie Yaffa est actionnaire à 49% de la société Izi Trading… Monsieur Jérome ABITEBOUL détient lui 26%.
    La situation financière de cette entreprise évoluant dans un secteur sensible n’est pas très bonne.
    J’invite ces journalistes à vérifier la véracité de leurs propos.

  6. Kendrick

    Que booba soit prioritaire ou pas ont s’en tape quoi que tu dise il gère son business et reste un exemple de réussite d’où il es parti et sa personne peut rien dire sur sa. Donc cherche plutôt à monter ton affaire ne rage pas reste OKLM

  7. Un africain adulte

    Petit cours de finance appliquée au marché du « hip-hop » français :

    Rien de nouveau sous le soleil : tu crées un label ou une marque « street ». Tu copies ce qui ce fait dans l’underground et/ou ce qui ce fait aux USA. Puis tu vas vendre tes produits aux blondinets et aux fiottes.

    A un moment (quand ça commence à marcher), tu te rends compte que tes moyens ne te permettent pas de satisfaire toute la demande. Tes capacités de production et de distributions sont limitées.

    Principe de l’hypothèque : les banques refusent de prêter d’avantage que ce que tu possèdes. Si tu veux emprunter 500.000$, il faut présenter un capital propre d’au moins 500.000$. Si tu ne possèdes pas cette somme, tu fais appel à des investisseurs.

    Là, tu as le choix : soit tu prospectes auprès d’un grand nombre de petits investisseurs (en finance d’entreprise on appelle ça « ouverture du capital »), soit tu permets à des requins de prendre le contrôle de devenir les actionnaires majoritaires (en finance d’entreprise on appelle ça une « acquisition partielle »).

    Les requins n’acceptent d’investir dans une entreprise que si on leur permet de posséder au moins 51% de son capital. ça leur permet de contrôler l’entreprise et de choisir le dirigeant. Dans le cas de la société « Unkut » : Esméralda Yaffa (Booba) possède 49%. Jérôme « Abiteboule » possède 26% et Laurent « Abiteboule » possède 25%. A L’issue du vote (sans surprise), Jérôme a été élu Président et nommé gérant de l’entreprise (CEO). Il est donc « Président + Directeur général »…

    C’est le mariage du serpent et de la grenouille (un peu comme Endemol et Geneviève de Fontenay) . Tout le monde sait comment ça va finir. Dans quelques années, on va laisser entrer d’autres personnes de la « famille » des frères « Abiteboule » dans le capital. E. Yaffa (Booba) va se retrouver ultra-minoritaire. Il va vendre ses parts en échange d’un CDI avec un salaire indécent. Puis il va se faire virer… et il ira pleurnicher comme une vierge violée…

    Un conseil pour les groupies d’Esméralda : « Retournez à l’école. »
    Une petite question pour les détracteurs d’Esméralda: « Qu’auriez-vous fait à la place de Booba ? »

  8. Un Africain adulte

    NB : Esméralda possède (encore) 49% de la société IZI Trading, qui détient la marque « Unkut » et fait du B2B (vente en gros). Mais le magasin des Halles ne lui appartient pas. C’est un des 2 magasins de la société IZI-Store, qui appartient à 100% à Laurent « Abiteboule ».

  9. Un Africain adulte

    Esmeralda, Il faut vraiment être stupide (ou aimer se faire violer) pour accepter de cette situation : « Abiteboule » (le gérant de ton entreprise) doit fixer les prix des produits que tu vends à… « Abiteboule » (ton principal client) ! Si ça, c’est pas un conflit d’intérêt !

    Je te présente rapidement la stratégie de tes associés :
    1. Devenir actionnaire principal de IZI-Trading (c’est fait)
    2. Se nommer PDG de IZI-Trading (c’est fait)
    3. Développer les points de vente IZI-Store
    4. Augmenter le taux de marque de IZI-Trading pour faire fuir les clients indépendants
    5. Établir le monopole de IZI-Store sur la vente au détail des tee-shirts Unkut
    6. Rabaisser le taux de marque de IZI-Trading et augmenter le taux de marque de IZI-Store

    Résultat (dans 3 ans) : IZI-Store qui appartient exclusivement à ton associé fait d’énormes bénéfices alors que IZI-Trading (dont tu détiens encore des parts de capital) ne te verses jamais de dividendes.

    Évidemment, tout ça ne peut pas se faire sans vaseline : on va t’envoyer des « cadres bancaires » pour t’expliquer que le secteur est « sensible », on va te faire croire que IZI-Store a beaucoup de « frais » (on peut te raconter n’importe quoi puisque tu n’a pas accès aux comptes de cette société), on va te proposer une petite augmentation de salaire, on va t’encourager à vendre tes parts etc. A la fin tu te retrouves en string, en train de faire la promo d’un produit qui rapporte uniquement à tes associés (tu sais : un peu comme ces paysans qui animent des stands de dégustation dans les supermarché français) .

    Garde la pêche, mon ami !

  10. Kim

    Cas d’école comme l’explique très bien le frère africain. Ou comment se faire troller en 6 étapes. Même sa mère magistrate n’a pas vu le ver s’immiscer dans son rejeton

  11. Anonymous

    Il est vraiment bete l’auteur et meme un peux jaloux … pourquoi ?parce que b2o est majoritaire a 49% … mabitedanstonboul 26% et lollo du meme nom 25 % si l’un des frere rachete les part de l’autre alors il sera majoritaire en tout cas majoritaire ou pas les textiles distinct sont vraiment merdique un peu comme wrung
    D’ailleur … au debut c’etait marrant mais la… et unkut c’est exessivement cher mais ce sont de tres bon produit au debut c’etait comme distinct avec des gros u partout mais aujourd’hui faut reconnaitre la montee en gamme…

  12. Dépuceleur du net

    La société de monsieur Élie Yaffa qui est détenue par monsieur Laurent Abiteboule… mdr, ça se met bien dans la famille à ce que je vois. 😉

  13. IZI

    Oui après on ne sait même pas si booba détient les 49 autres pourçents mais même sans ça, il est minoritaire, bah ! Oui, il est à 49 ou moins contre 51% partagé par les frêres, il ne détient pas la majorités des parts de l’entreprise, il en à semble t’il, peut-être PLUS que les autres mais globalement non. Aaaah ! Mais faut suivre hein !

    Après c’est comme steve jobs, les créateurs de UNKUT c’est booba et viguen, à ne pas confondre « GESTION » et « CREATION »

  14. IZI

    Faut pas se voilé la face, sans BOOBA, UNKUT, c’est comme DRAGONBALL Z sans sangoku et végéta, putain mais on va se faire chié.

    Comme CHANEL sans lagerfield ou je sais pas mais, il faut être réaliste, sans BOOBA personne n’est content et je ne m’en fait pas pour son salaire contrairement à toute la merde que certains dise

  15. Gayzou

    Salut les mongoliens, juste pour info, être majoritaire ne veut pas absolument dire faire plus que 50% , de plus deux parties physiques distinctes qui sont actionnaires ne peuvent pas se proclamer majoritaires a eux deux sauf s’ils s’associent pour n’en former qu’un, et pour finir GG l’article merdique parlant de Booba juste pour avoir un peu de buzz les misérables.

  16. Younamar

    Encore un article sans preuve aucune (51% pour les frères Abiteboul, ok, une preuve? Révisez un peu votre droit des sociétés, notamment les articles du code relatifs à l’actionnariat des SARL), tout ça pour nuire à des artistes qui réussissent… Bravo, on va aller loin avec cette mentalité.

+ Leave a Comment