Satya Nadella nouveau patron de Microsoft


Steve Ballmer avait annoncé son départ fin 2013 dans une grande cérémonie à l’américaine mais on ne savait pas encore qui serait son successeur. C’est désormais chose faite avec l’intronisation de Satya Nadella comme CEO de Microsoft.

Le communiqué indique également que Bill Gates, l’homme le plus riche du monde, quitte la présidence du conseil d’administration, prenant encore un peu plus de distance avec l’entreprise. M. Nadella était auparavant vice-président des activités en direction des entreprises de la dématérialisation informatique. Des secteurs clés pour Microsoft qui ont forcément influé sur le choix de la nomination.

Steve Ballmer quitte donc le navire après 30 ans de bons et loyaux services, malgré de nombreuses critiques qui ont fusé à son égard. Son style très spécial n’a tout d’abord pas toujours été apprécié, et plus récemment, il s’est vu accusé de l’échec de Microsoft sur le marché des smartphones et des tablettes.


De nouveaux défis

Satya Nadella doit faire face à la perte indnéniable de vitesse de Microsoft par rapport à ses concurrents. Apple réalise le double de son chiffre d’affaire et de son résultat net, tandis que Google est en passe de le rattraper. La faute à un départ raté sur les nouveaux marchés de la mobilité. Néanmoins, la firme de Redmond n’a pas encore dit son dernier mot avec la sortie de l’excellente Surface 2 et de son partenariat avec Nokia qui commence à porter ses fruits. Du côté des jeux vidéo, la Xbox One réalise un démarrage très correct.

A lire aussi :  Lexus travaille sur un prototype d'Hoverboard

De plus, Microsoft peut toujours s’appuyer sur ses rentes dans un avenir proche. A savoir les traditionnels Windows Os, Microsoft Office, les serveurs, etc. Satya Nadella doit désormais tout faire pour mener à bien ces objectifs et permettre à Microsoft d’aborder les nouvelles années qui viennent avec optimisme.

Categories

2 Comments

Add yours

+ Leave a Comment