Test de Call of Duty Ghost


Même s’il n’est pas encore disponible (il sortira dans le courant du mois de novembre), on peut se faire une idée ce que sera le jeu avec la masse d’informations dévoilée par l’éditeur Activision-Blizzard. Call of Duty Ghost est un FPS, jeu de tir et d’action à la première personne, qui est la suite directe de Call of Duty Black Ops 2. Il sera disponible sur PS3, Xbox 360, Wii U, PS4, Xbox One et PC. Cet opus a comme toujours un lourd fardeau sur les épaules : celui de battre le précédent record de ventes.

Mais il y a un problème cette année, et il a de multiples causes. Tout d’abord, le succès de GTA V qui peut éclipser celui de Call of Duty. Ensuite, le nombre de jeux AAA (c’est à dire les jeux à très gros budget) qui sortent en fin d’année va juste être énorme. Les gens n’ont tout simplement pas un portefeuille extensible à l’infini : ils vont devoir faire des choix et peut-être rayé de leur liste de souhaits Call of Duty Ghost. Mais, il y a également le fait que les mécanismes de la série commencent à s’essouffler : les innovations se font rares et on a l’impression de toujours jouer au même jeu. Alors verdict ?

Le nerf de la guerre : le multijoueurs

Commençons par les points positifs. Activision – Blizzard a cherché à mettre l’accent sur la revalorisation du multijoueurs en apportant énormément de nouveaux contenus. A savoir quatorze nouvelles maps, sept nouveaux modes multijoueurs, trente nouvelles armes et une plus forte personnalisation de son identité virtuelle. Le mode Squad est particulièrement intéressant car il peut permettre de faire intervenir l’intelligence artificielle en multijoueurs. Une chose importante qui manquait aux précédents Call of Duty.

CallofDuty-Ghosts2

D’autres nouveaux modes méritent l’attention des joueurs : Search & Rescue est une variante de démolition, les joueurs pouvant être ressuscité quand ils sont au sol et Cranked qui est un match à mort classique sur le forme, mais lorsque qu’on réalise une élimination, une autre doit suivre dans les 30 secondes restantes sinon le joueur explose. Enfin le mode Blitz où chaque équipe doit défendre un point de la carte mais si le joueur adverse arrive à proximité de ce point, il marque automatiquement un point et revient dans son camp.

Avec ces nouvelles mécaniques, Activision entretient l’intérêt des joueurs pour la série Call of Duty tout en respectant leurs attentes. En effet, les joueurs veulent des combats nerveux et rapides. Or, c’est ce que leur offre des modes comme Cranked ou Blitz. Bref, les développeurs visent juste. Ils ont égalment ajouté un certain nombre d’innovations comme les cartes dynamiques qui se modifient en cours de la partie en fonction d’un événement ou encore la compatibilité entre les consoles de l’ancienne et de la nouvelle génération au niveau de la progression en jeu.

CallofDuty-Ghosts3

Et les capacités techniques alors ?

On nous avait annoncé une fluidité de 60 images par seconde toujours présente avec des graphismes de meilleure qualité. Le pari est largement rempli, même si personne ne sera émerveillé par les environnements ou le niveau de détail de Call of Duty Ghost face à la concurrence. Néanmoins, le jeu se situera dans le haut du panier par rapport à ce qui se fait actuellement.

Le solo

En ce qui concerne la campagne solo, on a encore essayé de nous faire avaler quelque chose de plus spectaculaire. Comme d’habitude, ce sont les Etats-Unis qui ont le bon rôle mais l’ennemi se nomme désormais la Fédération Sud-Américaine. La première mission, par exemple, consiste à défendre une station spatiale nommée au Odin face à l’ennemi. Celle-ci a été construite pour protéger le pays et est doté d’un armement surpuissant. La fédération va donc chercher à retourner ces armes contre leurs créateurs pour détruire les Etats-Unis. Votre mission encore une fois : sauver le monde de la catastrophe.

CallofDuty-Ghosts1

Conclusion

On voit bien que le scénario tente de faire dans l’ultra-impressionnant mais c’est un peu aux dépens de sa crédibilité. Malgré tout, ce Call of Duty réussira encore à séduire les nombreux fans du genre. A n’en pas douté, Callf of Duty Ghost va encore exploser le compteur des ventes de fin d’année. Surtout que la copie rendue par Activision est très loin d’être mauvaise : graphismes soignés, nouvelles mécaniques de gameplay jouissives, campagne solo toujours très impressionnante et plus de contenus multijoueurs.

Categories

2 Comments

Add yours
  1. hernandez

    Bonjour ou Bonsoir,

    Si vous me le permettez je voudrais dire quelques mots sur Call of Duty : Ghost qui a été à mon avis, mis au dessous à coup de fausses pubs du jeu Battelfield 4. Ayant commencé par BF4 qui soi-disant était le jeu de l’année je ne vous cache pas que j’ai été décu par BF4 en mode solo, je ne parle pas en mode multi-joueurs où je vous avoue je n’y connais rien car je n’y joue jamais. Par contre en mode campagne il n’y a pas de comparaison entre ces 2 jeux où Call of Duty l’emporte LARGEMENT haut la main en mode campagne. Formidable jeu où tout y est : action, scénario, maniement d’armes, effets spéciaux, musique et j’en passe et des meilleurs. Bravo à toute l’équipe d’ INFINITY, créateur de Call of Duty Ghost qui vient, à mon avis, de créer le jeu de cette dernière décennie. Je ne sais pas si il y aura une suite à ce jeu car il sera difficile de faire mieux mais si c’est le cas j’attend sa sortie avec une grande impatience. Encore une fois merci à toute l’équipe d’Infinity bravo les gars vous étes les meilleurs.

+ Leave a Comment