Test de Titanfall sur Xbox One et PC


Call of Duty et Call of Duty Modern Warfare 2, les deux jeux qui ont révolutionné le monde du FPS. Mais tout n’était pas rose au milieu de ces milliards de dollars et plusieurs salariés d’Infinity Ward ont quitté le navire pour s’émanciper d’Activision et fonder Respawn Entertainment, studio qui développe en ce moment un certain Titanfall.

Un jeu qui a suscité un engouement immense lors de l’E3 et de la Gamescom en 2013. Les anciens d’Infinity Ward ont rejoint une nouvelle grosse écurie, Electronic Arts, et n’ont pas changé leurs bonnes habitudes. On retrouve un FPS bourrin à l’ancienne mais avec un fil directeur bien différent.

Image de Titanfall sur Xbox 360

Titanfall nous plonge dans l’univers des méchas, des géants d’acier que l’on peut piloter pour combattre afin de faire un maximum de ravages dans les rangs ennemis. Les développeurs ont également donner une importance particulière à la gravité avec la particularité de pouvoir marcher sur les murs et d’évoluer à une vitesse surprenante. Une nouveauté qui démultiplie les possibilités tactiques.

Le jeu de Respawn et d’Electronic Arts est entièrement multijoueurs et propose des parties en 6 contre 6. On peut y voir deux factions rivales s’affronter, l’IMC et la Milice, pour une sombre histoire. Sans vous spoiler, le scénario n’est pas vraiment crédible et de toute manière, il sert davantage à justifier l’existence des méchas qu’autre chose, comme il n’y a pas de mode solo !

Image de Titanfall sur Xbox 360

L’esprit des Modern Warfare

On sent bien que les gars de Respawn ont en majorité travaillé chez Infinity Ward. La nervosité et l’intensité des combats est une des caractéristiques intrinsèque de Titanfall qui est encore amplifié par la présence des méchas. Ce sont de véritables machines de guerre qui feront des ravages dans les différents modes de jeu aussi bien à distance que pour le corps à corps. On retrouve des modes traditionnels comme la prise de zone ou les matchs à mort mais avec quelques ajouts comme le mode titan, où vous commencez directement avec un mécha.

Découvrez le Gameplay de Titanfall sur PC en vidéo :

Cette esprit Call of Duty se ressent dans les cartes qui sont de petites tailles mais qui possèdent une densité admirable. La plupart sont en milieu urbain et ne sont malheureusement pas destructibles. Une carence que l’on retrouve dans l’aspect graphique global de Titanfall, qui n’a rien d’exceptionnel pour un jeu next gen et fait davantage penser à un jeu de Xbox 360, sur laquelle il sort également au passage. Il faut dire que le jeu était déjà en gestation bien avant l’arrivée des kits de développement.

Categories

+ There are no comments

Add yours